En ce moment En ce moment

"Les risques perçus ne sont pas les risques réels courus par les voyageurs d'affaires"

Publié par le | Mis à jour le
'Les risques perçus ne sont pas les risques réels courus par les voyageurs d'affaires'
"Les risques perçus ne sont pas les risques réels courus par les voyageurs d'affaires"

Dans un contexte où les entreprises poursuivent leur croissance dans des zones de plus en plus éloignées, où les risques sont diversifiés et pas toujours identifiés, il est essentiel de prévenir et maîtriser les risques auxquels les salariés peuvent être exposés. Rappel des bonnes pratiques.

  • Imprimer

La formation et la prévention jouent un rôle-clé dans la prévention et la maîtrise des risques auxquels les voyageurs d'affaires peuvent être exposés. International SOS, spécialiste de la maîtrise des risques de santé et de sécurité à l'international, insiste sur ce point dans l'étude comparative "Le devoir de protection et la gestion du risque voyage" * publiée en 2011. Y sont recensées de bonnes pratiques du devoir de protection au sein des entreprises, qui, une fois mises en oeuvre, aident les employeurs à développer une politique de gestion du risque voyage. " Communiquer, éduquer et former les salariés et les parties prenantes " est l'une de ces bonnes pratiques, rappelle Béatrice Ogée, directrice générale France d'International SOS, qui poursuit en expliquant : " Notre étude révèle qu'il y a une différence entre les risques réels et les risques perçus. C'est pourquoi l'information et la formation avant une mission sont indispensables pour préparer le collaborateur et protéger sa santé et sa sécurité. "

La règle d'or en 6 points

International SOS, qui propose par ailleurs des sessions de formation interentreprises dont l'objectif est de donner aux voyageurs d'affaires et aux expatriés les fondamentaux afin de préparer leur mission à l'étrange, recommande aux employeurs de suivre ces six principes afin de préparer et protéger leurs collaborateurs :

1. Avant le départ, se préparer.

2. Sur place, rester lucide.

3. Éviter d'attirer l'attention.

4. Éviter la routine.

5. Garder le contact.

6. Plus le voyageur sera préparé, plus le risque sera faible.

La rédaction vous recommande

Par AirPlus

Avec la multiplication des deplacements professionnels la gestion des depenses devient un reel enjeu pour les entreprises Vous cherchez une [...]

Sur le même sujet

Travel

Par Camille George

Après le transport "on demand" et les solutions de mobilité partagée, place aux plateformes de Mobility as a Service (MaaS). Car si les modes [...]

Travel

Par la rédaction

Le GDS vient d'obtenir la certification NDC de niveau 3 de IATA, autrement dit la plus élevée. Ce qui lui permet de couvrir l'ensemble du processus [...]