Mon compte Devenir membre Newsletters

Numérisation de la direction des achats : un enjeu majeur

Publié le par

La digitalisation est le renouvellement d'une relation, une nouvelle expérience entre l'entreprise, ses clients et ses fournisseurs, une mise à bas des murs intérieurs et une refonte de la relation entre le management et ses collaborateurs.

Numérisation de la direction des achats : un enjeu majeur

La digitalisation de notre économie s'accélère tant et si bien que le secteur de l'économie numérique a disparu pour mieux se fondre dans l'ensemble de l'économie. Les Echos et Gilles Babinet ont créé le palmarès eCAC40 mesurant la maturité numérique sur la base de cinq critères : culture digitale, visibilité en ligne, maîtrise technologique, écosystème et sécurité. Mais une culture digitale ne se mesure pas en se regardant le nombril !

La digitalisation est le renouvellement d'une relation, une nouvelle expérience entre l'entreprise, ses clients et ses fournisseurs, une mise à bas des murs intérieurs et une refonte de la relation entre le management et ses collaborateurs.

Numérisation : comment définir un indice à intégrer au rapport annuel ?

Dans un papier publié dans les Echos, l'Institut G9+ propose d'aller plus loin et d'élargir l'indice au-delà du CAC40, d'y inclure les organismes publics et surtout d'ajouter des critères opérationnels touchant les principales directions : ventes, marketing, finances, RH, service client ... (expl : pourcentage de factures électroniques ou de ventes réalisées en ligne). Cet indice pourrait alors devenir un critère en lui-même. Elément du RSE ou élément discriminant pour l'achat public, il serait communiqué dans les rapports annuels. La direction générale et les actionnaires en deviendraient sponsors et les directions opérationnelles, les transformateurs numériques au quotidien.

Et la direction des achats dans tout cela ?

Oubliée une fois de trop dans ce papier, la direction des ressources externes doit prendre le taureau par les cornes. Qui est mieux placé qu'elle pour transformer l'économie du pays en embarquant dans ses initiatives l'ensemble de ses fournisseurs ? Qui mieux qu'elle est capable d'adosser cette démarche à des économies valorisées dans les plans de réduction de coûts réclamés à grand cris par les directions générale et actionnaires ?

La CDAF, les directeurs des achats, les professionnels dans leur ensemble, les nombreuses écoles de la fonction doivent prendre conscience qu'ils tiennent en leurs mains le pouvoir de transformer leur entreprise et leur pays.

Par Patrick Chabannes, Senior Solution Strategist de Determine