Mon compte Devenir membre Newsletters

Le groupe Carrefour organise son 1er défi fournisseurs à l'international

Publié le par

Comment apporter sa pierre à l'édifice dans la lutte contre le changement climatique? A la veille de la COP21, le groupe Carrefour a organisé les 19 et 20 novembre derniers ses 1ers trophées fournisseurs à l'échelle du groupe afin d'en faire des ambassadeurs dans leur propre pays.

Le groupe Carrefour organise son 1er défi fournisseurs à l'international

Comment apporter sa pierre à l'édifice dans la lutte contre le changement climatique? A la veille de la COP21, le groupe Carrefour a organisé les 19 et 20 novembre derniers ses 1ers trophées fournisseurs à l'échelle du groupe sur ses 10 pays*.

Parmi les lauréats, citons l'Argentine avec le développement d'une exploitation agricole d'oliviers pour lutter contre la désertification d'une région (Province de San Juan), la production d'un café respectueux de l'environnement en remplaçant, pour l'étape de la torréfaction, le gazole par une énergie plus propre (biomasse) au Brésil ou encore une flotte de bus électriques en Chine pour lutter contre la pollution atmosphérique.

"Nous avons reçu des dossiers exemplaires de fournisseurs comme Taïwan qui mise énormément sur l'agro-écologie ou des fournisseurs qui ont inventé la lessive concentrée biodégradable moins consommatrice en eau, une innovation très intéressante pour un produit de consommation courante", explique Bertrand Swiderski, Directeur RSE du Groupe Carrefour en charge des Trophées [photo ci-contre]. Si ce dernier est aux commandes des Trophées, la direction achats en assure le pilotage avec l'aide de la direction qualité. L'objectif de ces Trophées est de faire de ces fournisseurs "des ambassadeurs des bonnes pratiques dans leur propre pays", continue-t-il.

"Des ambassadeurs des bonnes pratiques dans leur pays"

Ce premier défi fournisseurs sur le thème du Climat a été organisé pour la première fois à l'échelle du groupe. Pour cela, chacun des 10 pays a signalé son champion car l'idée des Trophées n'est pas nouvelle. Ainsi, depuis 2 ans chaque pays organise en son sein ses propres récompenses. Quelle est la démarche? Depuis 2006, sur la base du volontariat, chaque fournisseur est invité à remplir un autodiagnostic RSE. Et ainsi, chaque année, 5000 à 6000 fournisseurs sont interrogés par an au niveau du groupe. Chaque question posée possède 4 niveaux de réponses. "Nous cherchons à aider nos fournisseurs à aller plus loin, insiste le directeur RSE Groupe, car le respect de la conformité réglementaire (règles de l'OIT, etc...)est déjà une exigence stipulée dans nos cahier des charges". Ainsi, près de 1500 audits sociaux sont réalisés par an au même titre que des audits de qualité technique sur tout ce qui n'est pas alimentaire. Et des équipes sont dédiées au sourcing et à la qualité dans chaque pays. A titre d'exemple, 40 personnes sont dédiées à ce sujet au Bangladesh et près de 500 en Chine.

Une fois les réponses récupérées, en France un consultant extérieur définit un axe d'amélioration avec chacun des fournisseurs ayant répondu au questionnaire. Pour cela, il visite une trentaine de sites. Suite à ses visites fournisseurs, il sélectionne les 20 plus vertueux afin qu'il participe au Trophées. Un jury, composé de représentants externes: d'ONG et de journalistes, détermine alors les 5 à 6 fournisseurs les plus méritants. "Nous leur offrons de la visibilité comme une page de pub dans un journal régional, une tête de gondole dans nos magasins, une place dans notre catalogue", détaille Bertrand Swiderski, Directeur RSE du Groupe Carrefour.

Cette première édition en appellera d'autres puisque face aux retours positifs, le directeur RSE groupe songe déjà aux Trophées l'an prochain sur le thème du "gaspillage alimentaire".

*Argentine, Belgique, Brésil, Chine, Espagne, France, Italie, Pologne, Roumanie, Taïwan.