Mon compte Devenir membre Newsletters

L'acheteur indirect cost killer est mort, vive l'acheteur business partner

Publié le par

Dans un livre blanc tout juste édité, Kimoce s'intéresse au nouveau rôle de l'acheteur indirect: ses enjeux, ses leviers, mais aussi les compétences et les talents qu'il lui faut développer pour mener à bien ses achats et, surtout, créer de la valeur pour l'entreprise.

L'acheteur indirect cost killer est mort, vive l'acheteur business partner

L'acheteur indirect cost killer est mort, vive l'acheteur business partner. Tel est le titre du livre blanc tout juste édité par l'éditeur de solutions logicielles de gestion des achats indirects, Kimoce, qui veut "apporter un éclairage sur les nouveaux "savoir-faire" et "savoir-être" à développer par les acheteurs indirects pour devenir des "business partner ", à l'ère de la transformation digitale des entreprises.

Ce livre blanc est le résultat de regards croisés de professionnels d'entreprises privées ou publiques et d'universitaires sur l'évolution de la fonction d'acheteur. Il vise à mettre en exergue la transformation de la fonction achats indirects, à la fois sur le périmètre d'intervention, les défis à relever et les leviers d'économies à exploiter pour devenir un véritable "business partner".

"Cette nouvelle vision et posture du métier positionnent l'acheteur indirect comme une fonction créatrice de valeur pour l'écosystème de l'entreprise étendue, au service de ses enjeux stratégiques de transformation digitale. De la réduction des coûts à la création de valeur, la mutation du rôle et des missions de l'acheteur indirect. En quelques années, les achats indirects sont devenus stratégiques dans le développement des entreprises, puisqu'ils représentent 15 à 75% du volume des achats et 10 % à 30 % du chiffre d'affaires. Même si l'objectif de réduction des coûts n'a jamais été aussi élevé, le responsable des achats indirects va, au-delà des économies visibles sur les comptes de résultats, mener de nouveaux projets qui donnent du sens et libèrent de la valeur pour l'entreprise, faisant de lui un véritable business partner", indique Patrick Hett, p-dg de Kimoce.

Principaux thèmes abordés dans le livre blanc Kimoce : - Quel est le nouveau rôle de l'acheteur indirect, de "cost killer" à "business partner" ?- Quels sont les nouveaux enjeux et nouveaux leviers au-delà du périmètre classique des achats ? - Quels sont les nouveaux "savoir-être" qui font la différence ? - Quels sont les 7 talents de l'acheteur indirect business partner ? - Vers une(r)évolution des outils et des pratiques ? - Quel est le portrait robot de l'acheteur business partner ?

L'éditeur Kimoce, en collaboration avec le Conseil national des achats, va faire escale dans de nombreuses villes hexagonales à partir du 30 mai 2017, pour promouvoir la vision "business partner" de l'acheteur indirect et initier des échanges sur les nouvelles pratiques achats. Pour s'inscrire à une étape du Tour de France : cliquer ici

Lire l'interview de Patrick Hett, en page 2 de cet article - "Il y a une vraie différence entre l'acheteur direct et l'acheteur indirect"