Mon compte Devenir membre Newsletters

[Tribune] Quel rôle pour la fonction achats dans la stratégie musicale d'une entreprise ?

Publié le par

Publicité, film institutionnel, brand content ou identité sonore, la musique est partout. La question n'est pas de savoir si une entreprise doit utiliser la musique, mais comment elle doit l'utiliser. Un sujet moins anecdotique qu'il n'y parait pour la fonction achats.

[Tribune] Quel rôle pour la fonction achats dans la stratégie musicale d'une entreprise ?

Une révolution est en cours dans la façon dont les grandes entreprises appréhendent la musique. Conscientes de son importance dans leur communication médias ou hors-médias et devant la somme des dépenses éparses consacrées aux droits musique, aux coûts de production et aux honoraires, elles réalisent que ce domaine complexe et opaque exige non seulement une expertise créative mais aussi financière. A l'image d'Orange, pionnière en la matière, elles s'emploient à mieux structurer leur approche.

Maîtriser sa stratégie musicale pour créer de la valeur

Elaborer une stratégie musicale, ce n'est pas seulement, à partir de ses valeurs, son positionnement, son marché et ses cibles, définir l'identité musicale d'une marque et concevoir les moyens de l'exprimer à travers tous ses supports.

C'est aussi et surtout imaginer les modèles les plus pertinents, les plus rentables, les plus sûrs et les plus responsables pour l'entreprise et pour chacune de ses marques à long terme.

Si elle maîtrise la chaîne de valeur et les processus d'achat de la musique, si elle connaît bien les multiples marchés fournisseurs qu'ils soient artistes ou professionnels, c'est précisément là que la fonction achats peut apporter de vraies solutions aux clients internes et créer de la valeur.

Le management stratégique des achats musique

Cela en prenant tout simplement en mains la gestion des droits musique. Au préalable, elle doit analyser la façon dont l'entreprise et ses marques utilisent la musique sur les plans créatif, marketing, stratégique, financier et juridique.

Travailler de concert avec les clients internes dès la conception des projets et négocier directement avec les fournisseurs est la meilleure garantie de maîtriser les dépenses et de sécuriser les droits.

Grâce à un sourcing avisé, la fonction achats peut approfondir encore sa collaboration avec les clients internes en participant à la coordination des projets : pour chacun d'entre eux (une musique de pub, une identité sonore, un événement, du brand content), elle est à même d'envisager l'ensemble des possibilités, d'identifier la solution optimum, de recommander et manager le meilleur fournisseur, de veiller à la qualité de la prestation et de garantir que l'entreprise paie le juste prix. Enfin, elle est garante de l'éthique de ses fournisseurs tout comme elle s'attache à être exemplaire à leur égard. Elle veille, en particulier, au respect du droit d'auteur et à ce que les intervenants soient justement rémunérés.

Le rôle incontournable de la fonction achats

Plus en amont encore, qui mieux qu'elle peut saisir l'innovation chez les fournisseurs ? Elle peut capter les tendances et alimenter les clients internes en nouveautés pertinentes pour leurs marques. Voire développer des partenariats stratégiques ou imaginer des modèles collaboratifs avec les fournisseurs.

La fonction achat doit être au coeur de la stratégie musicale. Avec à la clé des coûts optimisés, des contrats sécurisés, des process plus fluides, une meilleure collaboration entre services, une communication plus cohérente et un capital-marque plus fort. Le temps est venu pour les achats de donner le la.

Vincent Nayrolles est consultant musique auprès des entreprises, des institutions et des productions audiovisuelles au sein du cabinet HiFi Consulting

Pour lire cet article en musique, cliquer ici


Mot clés : Achats | Musique

Vincent Nayrolles, HiFi Consulting