Mon compte Devenir membre Newsletters

[Tribune] Quand la fonction achats devient éthique

Publié le par

L'éthique est plus qu'une vertu, elle est aussi source de pouvoir, le plus grand de tous les pouvoirs : celui qui inspire, nous fait avancer et qui permet de réinventer le possible et de réaliser de grandes choses. C'est ce pouvoir qui va faire entrer la fonction achats dans une nouvelle dimension.

[Tribune] Quand la fonction achats devient éthique

À trop se focaliser sur un même objectif, on en oublie parfois le reste au risque de subir un échec. Nombreux sont les professionnels des achats qui restent concentrés sur leur volonté de faire des économies et de gagner en efficacité. C'est légitime ! Créer de la valeur pour son entreprise est un enjeu essentiel. Mais cette focalisation finit par confiner les acheteurs plus dans un rôle d'agent de la circulation que de véritable partenaire de leur entreprise.

Les services achats sont aujourd'hui efficaces et automatisés. Les processus manuels et le papier ont quasiment disparu et acheteurs et vendeurs se trouvent, se contactent et collaborent électroniquement d'un bout à l'autre de la chaîne logistique. Résultat : les entreprises opèrent de façon plus rapide, plus simple et plus intelligente.

L'heure est venue pour les achats d'aller plus loin. Avec la digitalisation, les professionnels disposent des outils nécessaires pour créer de la transparence et réagir en temps réel à l'évolution de la demande. Ils peuvent mieux servir les objectifs de l'entreprise et créer de la valeur pour le consommateur qui de son côté veut avoir l'assurance que ce qui l'achète provient d'entreprises durables et vertueuses.

De plus en plus souvent, les entreprises cherchent à savoir si leurs fournisseurs soutiennent les personnes atteintes d'un handicap ou emploient un certain nombre de femmes et veulent s'assurer qu'ils ne font pas appel au travail forcé pour fabriquer leurs produits. Elles veulent aussi avoir la certitude que des conditions de travail décentes sont respectées d'un bout à l'autre de leur chaîne d'approvisionnement mondiale.

Une nouvelle dimension

Le service achats est mieux placé que quiconque pour apporter ces garanties et au-delà des économies qu'il engendre. Les dépenses cumulées des grandes entreprises mondiales en matière de produits et de services atteignent 12 000 milliards de dollars par an. En alignant le processus d'achat sur une vision éthique et RSE, les entreprises peuvent prendre position et promouvoir un comportement responsable tout au long de leur chaîne d'approvisionnement. Et la technologie est là pour les y aider.

Lire la suite en page 2: Les réseaux d'entreprises, par exemple, apportent la transparence et une vision claire de la chaîne d'approvisionnement qui permettent à chaque organisation de s'assurer qu'elle se comporte de façon éthiquement responsable.