Mon compte Devenir membre Newsletters

[Tribune] Digitalisation de la DAF : Une opportunité pour les achats et la relation client/fournisseur

Publié le par

Si la digitalisation de la direction financière a peiné à se lancer par le passé, elle est devenue un des objectifs majeurs des années à venir. En plus du pilotage de la performance financière, se sont tous les départements qui sont concernés par cet enjeu. Les achats doivent franchir le cap.

[Tribune] Digitalisation de la DAF : Une opportunité pour les achats et la relation client/fournisseur

Au-delà d'une contrainte, il s'agit d'une réelle opportunité pour les achats si cette digitalisation s'insère dans la stratégie globale de l'entreprise.

Les achats dans l'entreprise : Une fonction en perpétuelle évolution

La fonction achat dans une entreprise est une fonction aux enjeux particuliers. Tout d'abord par son importance stratégique en tant que facteur clé de succès de l'activité. Elle doit permettre à sa société de disposer des moyens, biens ou services dans les meilleures conditions de prix, de délais et de qualité.

Au-delà de son importance, il s'agit d'une fonction en perpétuelle évolution qui doit s'adapter à son entreprise, aux tendances du marché et à ses concurrents. Le succès de son adaptation dépendra de sa capacité à être réactive et attentive vis-à-vis des différents acteurs du marché. Sur ces sujets, les achats peuvent être confrontés à des difficultés comme les problèmes de référencement de produits ou de fournisseurs, ou des tendances de marchés instables.

Franchir le cap de la digitalisation : une contrainte à court terme

Si les enjeux de la digitalisation ont mis un certain temps à passer en priorité des entreprises et notamment des directions financières, c'est à cause d'un coût non négligeable en amont. En effet, c'est un tournant qui doit être au maximum exhaustif au sein par exemple du département Achat. Par conséquent, il faut dans la plupart des cas revoir les processus en profondeur.

A ce premier obstacle, il faut ajouter une difficile mesure du ROI, qui peut générer une réticence supplémentaire pour les organes décideurs.

Enfin, comme dans tout changement majeur, on peut noter des réticences concernant la disponibilité des compétences et la conduite du changement d'un chantier transverse. Mais ici, plutôt que de contraintes, nous parlerons de challenges à relever pour atteindre cet objectif à fortes retombées.

Une stratégie globale de digitalisation à forte rentabilité

La digitalisation intègre parmi ses avantages le fait de connecter ses différentes fonctions, entre elles et avec le monde extérieur. La numérisation des Achats doit donc s'inscrire dans une stratégie globale afin que les avantages soient maximisés.

Parmi les nouvelles fonctionnalités dont peut disposer un département achat nous notons :

- Le Big Data : gestion de données en masse, notamment sur les relations fournisseurs. Cela permet de mieux gérer son sourcing grâce à des actions telles que le " social rating " (notation des fournisseurs). Le big data apporte également des sourcing rapides et importants permettant d'améliorer la qualité de son panel.

- La mise en relation assistée par ordinateur (MRAO) qui permet des rencontres entre clients et fournisseurs selon certains critères paramétrables.

- La "connexion intelligente" : Elle permet d'interconnecter les différents départements pour favoriser notamment l'échange d'informations. On note par exemple des outils comme le "tableau de bord intelligent".

- Etc...

Outre de nouvelles fonctionnalités, elle évite de subir un effet d'ubérisation. Cet effet est visible lorsqu'une société perd un avantage concurrentiel à cause de lacunes dans sa transformation digitale.

En définitive, la fonction achat est parfois perçue, à tort, comme une fonction moins prioritaire par rapport à la comptabilité, la trésorerie ou encore le contrôle de gestion. Cette fonction fait au contraire partie de celles qui ont le plus à gagner grâce à la digitalisation, ses enjeux étant davantage tournés vers le marché et la concurrence et créant une nouvelle façon de voir la relation client fournisseur.

La modernisation de cette relation peut représenter un bon point d'entrée pour digitaliser son département, mais il n'est qu'une pierre à l'édifice du "procure to pay" qui représente la numérisation de toute la chaîne achat, jusqu'au paiement.

Mot clés : Achats

Clément Gastal et Jean-Baptiste Bouchoux, mc2i Groupe