Mon compte Devenir membre Newsletters

Pression sur les délais de paiement

Publié le par

Quelles mesures prendre pour éviter les retards de paiement? Les entreprises interrogées pour le 7e baromètre ARC IFOP ont bien quelques idées...

Pression sur les délais de paiement

Clarifier les règles relatives aux délais de paiement, renforcer la politique du name & shame et étendre la dématérialisation obligatoire des factures aux entreprises privées. Telles sont les trois préconisations qui ressortent du 7e baromètre sur les problématiques de recouvrement de créances, trésorerie et financement des entreprises réalisé par le cabinet ARC et l'IFOP concernant le respect des délais de paiement.

S'il ressort du baromètre un certain optimisme et un regain de confiance de la part des acteurs économiques dont 46% anticipent une croissance de leur activité pour l'année en cours, le non respect des délais de paiement reste un facteur fragilisant pour 94% des répondants qu'il convient de résoudre. "La première phase de reprise économique est source de tensions pour la gestion des entreprises et particulièrement des PME puisqu'elle suppose la reprise des investissements avec une trésorerie encore fragile", explique Denis Le Bossé, président du cabinet ARC. Dans ce contexte et alors que l'accès aux prêts bancaires reste contraint, le respect des délais de paiement voire l'amélioration de ceux-ci constitue un enjeu de taille.

Si les grands groupes et le secteur public ont globalement amélioré leurs comportements de paiement comme le soulignait il y a quelques mois l'étude Altares, le rapport de force existe toujours et reste à leur avantage. "La politique du name & shame et les sanctions plus lourdes qui y sont rattachées a porté ses fruits mais tend peut-être à s'essouffler", avance Denis Le Bossé. En tous cas plus de la moitié des entreprises interrogées estiment que la publication des entreprises sanctionnées sur les bases d'informations légales (et non uniquement sur le site de la DGCCRF) au même titre que celles dont on précise les difficultés financières, augmenterait l'efficacité du procédé et contribuerait à rééquilibrer le rapport de force.

Lire la suite page 2 - Un manque de lisibilité du délai légal