Mon compte Devenir membre Newsletters

Mettre en place un programme de suggestion fournisseurs

Publié le par

Le besoin constant d'amélioration de la productivité a boosté le développement des pratiques collaboratives. Le programme de suggestion fournisseurs s'avère un moyen efficace d'avancer sur plusieurs fronts.

Mettre en place un programme de suggestion fournisseurs

La suggestion fournisseurs est une démarche collaborative qui permet aux fournisseurs de proposer des axes d'amélioration à leurs clients, tant qualitatifs que quantitatifs. Ce processus s'appuie sur l'idée qu'un fournisseur détient l'expertise de son produit ou de son service, et qu'il est donc stratégiquement le mieux positionné pour innover.

OIR : obtenir, implémenter, reporter

Trois étapes sont nécessaires à sa mise en place : obtenir des suggestions, les implémenter et les reporter. La phase d'obtention passe par l'implication des collaborateurs en amont du processus. En effet, les personnes concernées pourront ainsi identifier plus facilement les catégories d'achats (capex, matières premières, services généraux...) et le type d'amélioration visé (coût, qualité, production...), afin de permettre le ciblage des fournisseurs à intégrer en priorité dans la démarche. Ceux sélectionnés doivent être des partenaires privilégiés de l'entreprise, caractérisés par l'importance des relations commerciales qu'ils entretiennent avec elle (historique, chiffre d'affaires, liens réguliers...), et leur place sur le marché.

Les suggestions peuvent être obtenues par le biais de brainstormings, par la mise en place de réunions périodiques dédiées ou bien par la contractualisation de propositions systématiques.

Une fois la suggestion obtenue, il faut la formaliser et l'analyser afin de pouvoir la concrétiser. Et dans le but d'évaluer son intérêt et cette faisabilité, il est nécessaire de la soumettre à un comité de validation composé de collaborateurs capables de mesurer les aspects techniques, qualitatifs et financiers.

L'implémentation ou non d'une suggestion participe d'une décision commune. Dans le cas où la suggestion serait réfutée par le comité, le fournisseur doit en être informé et connaître les raisons du rejet. Dernière étape de ce processus : le reporting. Mesurer les résultats aura pour double conséquence de démontrer les effets positifs de la politique mise en place et de motiver les fournisseurs à s'impliquer d'autant plus dans la démarche.

Les bases d'une construction solide

La mise en place de pratiques collaboratives présente l'avantage d'impliquer fournisseurs et acheteurs dans un même projet. C'est une manière efficace de développer les relations commerciales et de les inscrire dans une logique de partenariat à long terme. De plus, la réunion des acteurs principaux du processus de production réunis dans une même démarche permet de favoriser le partage et le transfert des connaissances.

Enfin, il ne faut pas hésiter à motiver les fournisseurs à participer en partageant avec eux les retombées positives d'une suggestion. Par exemple, un fournisseur ayant permis de réaliser des économies peut être récompensé par l'entreprise, qui lui versera une partie des gains réalisés ; conséquences sonnantes et trébuchantes d'un programme de suggestion fournisseurs réussi !