Mon compte Devenir membre Newsletters

Les délais de paiement : première brique du développement durable

Publié le par

Payer en temps et en heure ses fournisseurs pour garantir la survie de son écosystème. C'est le défi relevé par la Mairie de Paris, l'Ugap, la PME TDV Industries et la Société Générale pour réduire leurs délais de paiement.

Les délais de paiement : première brique du développement durable

"Les délais de paiement sont la première brique du développement durable", explique Myriam Metais, conseillère budgétaire à la Mairie de Paris, lors d'une conférence organisée par l'ObsAR, CCI France, la CGPME et Global Compact sur : Les politiques d'achats responsables peuvent-elles garantir le respect des délais de paiement ?

Comment lier achats responsables et délais de paiement? Le retard de paiement est à l'origine de 25% des défaillances d'entreprises selon le cabinet Altares. Soit la destruction d'une partie de l'écosystème économique des entreprises. Pour y remédier, la Mairie de Paris, la centrale d'achats Ugap, TDV Industries, PME spécialisée dans la fabrication de tissu basée à Laval, mais également la Société Générale ont mis en place des solutions pour réduire leurs délais de paiement et garantir la survie de leur écosystème.

"Nous mettons un point d'honneur à payer nos fournisseurs à temps. Ne faisons pas subir à nos fournisseurs ce que l'on ne voudrait pas que les autres nous fassent", assène Corinne Lutin-Delzers, international Business development chez TDV industries. Ainsi, la PME lavalloise règle ses fournisseurs en 30 jours et maximum 60 jours. Exception faite du règlement des fournisseurs de coton qui se chiffre à 10 jours.

Centres de services partagés (CSP) et services facturiers uniques

De son côté, la Mairie de Paris "a réduit ses délais de paiement de 27 jours en 2012 à 20 jours en 2015", s'enthousiasme Myriam Metais, conseillère budgétaire à la Mairie de Paris. Comment? "En travaillant sur l'ensemble des étapes en partant de l'acte d'achat", souligne la conseillère budgétaire. Cela passe par une démarche achats très centralisée avec une direction des achats et une professionalisation du métier. Mais aussi par le sourcing ou l'allotissement.

"Mais l'étape où on gagne le plus de temps est celle du paiement", explique Myriam Métais de la ville de Paris. Un Centre de services partagées (CSP) a été créée pour l'ensemble des dépenses sur 3 domaines d'intervention (infrastructures/ social). Un centre facturier unique a également été mis en place pour industrialiser les étapes et les factures types ont été généralisées par secteur pour limiter les échanges entres services. C'est notamment le cas des factures liées au rythme scolaire qui ont été standardisées.

"Nous avons une relation constructive avec la comptabilité publique et un service commun avec service régional des finances publique", détaille la conseillère budgétaire. Et chose non négligeable, une prime d'intéressementa été mise en place pour les agents comptables qui respectent les règles des délais de paiement.

La Mairie de Paris affiche un budget achats de 8 millions d'euros avec un panel de 100 000 fournisseurs et traite 300 000 factures par an. La réduction des délais de paiement fait partie intégrante du nouveau schéma de commande publique responsable adopté cette année.

Lire la suite en page 2 : Un projet de taille porté par la direction financière et les achats à la Société Générale