Mon compte Devenir membre Newsletters

Immobilier : des batteries pour réduire sa facture énergétique

Publié le par

Bouygues énergies et services, associé à Renault-Nissan et sept autres partenaires européens, va commercialiser un stockage d'électricité dans lequel puiser lors des pics de consommation, le matin à l'ouverture des bureaux et le soir.

Immobilier : des batteries pour réduire sa facture énergétique

Bouygues énergies et services, associé à Renault-Nissan et sept autres partenaires européens (consortium Elsa), va commercialiser un stockage d'électricité dans lequel puiser lors des pics de consommation, le matin à l'ouverture des bureaux et le soir. Cette énergie d'appoint évite des appels de puissance sur le réseau au moment où l'électricité coûte le plus cher. En outre, l'entreprise n'a plus besoin de souscrire auprès de son distributeur d'électricité un abonnement d'une puissance élevée et rarement nécessaire.

De son côté Renault et Nissan, qui ont déjà vendu 350 00 véhicules électriques, possèdent des batteries qui coûtent un millier d'euros pièce à recycler. Lorsqu'elles atteignent 75 % de leur capacité initiale, elles deviennent impropres à un usage automobile mais elles peuvent encore fonctionner cinq à dix ans pour d'autres applications. Bouygues énergies et services les rachète deux fois moins cher que des neuves pour proposer aux entreprises un système de stockage (de 12 à 96 kWh) qui est modulaire (2 à 3 batteries de Zoe suffisent pour un immeuble tertiaire de 800 occupants). Chaque batterie est équipée d'un contrôleur et reliée à une électronique de puissance pour gérer automatiquement les phases de charge ou de décharge en fonction des besoins.

Quelques sites pilotes, tels que le futur siège de Sogeprom à La Défense, expérimenteront cette solution en 2017. La commercialisation de l'offre est prévue courant 2018 à un prix qui devrait être inférieur de plusieurs dizaines de pour-cents à celui des solutions de stockage existantes.