Mon compte Devenir membre Newsletters

Grands comptes / start-up : l'Adra organise son premier speed networking qualifié

Publié le par

Favoriser la rencontre entre une cinquantaine de directions achats de grands comptes et une vingtaine de start-up. C'est l'objectif d'une journée de speed networking organisée par l'Adra, avec comme fil conducteur l'innovation digitale. Retour sur cette grande première largement réussie.

Grands comptes / start-up : l'Adra organise son premier speed networking qualifié

Séduire des directeurs achats de grands comptes en quinze minutes chrono, sous la forme de speed networking successifs. C'est l'exercice périlleux auquel se se sont confrontées pas moins de 20 start-up de l'univers du digital en BtoB lors d'une journée dédiée à l'innovation organisée par l'Adra, Association des directeurs et responsables achats.

Tester son offre sur le marché

Fruit de quatre mois de préparation, cet évènement, le premier du genre organisé en France à l'initiative d'une association professionnelle d'acheteurs, vise un double objectif, comme l'a rappelé en préambule Sylvie Noël, présidente de l'Adra et directrice achats de Covea : "permettre à vous, jeunes entreprises innovantes, de promouvoir et tester vos offres de services tout en cernant aux mieux les besoins des responsables achats. Avec à la clé, évidemment, des potentiels débouchés commerciaux".

Sourcing 100% optimisé

Côté grands comptes, l'enjeu n'en est pas moins de taille : réaliser un sourcing efficace en un temps optimisé. Et pour cause : "Pour nous, directeurs achats, nombre de start-up représentent une mine d'innovation à explorer. Cet événement nous permet ainsi - outre de valoriser en interne la fonction achat, au-delà des objectifs traditionnels assignés aux acheteurs - de faciliter la rencontre entre nos deux univers", poursuit Sylvie Noël. Pour Cécile Moulard, entrepreneuse reconnue dans l'univers du digital et animatrice de l'événement, "il n'est, en effet, pas aisé, pour les acheteurs, d'ouvrir leurs chakras à des boites tout juste naissantes, encore peu structurées sans oublier le risque induit en terme de dépendance économique".

Joindre la parole aux actes

Car en effet, parmi les start-uper présents, nombreux ont souligné leur difficulté au quotidien pour entrer dans les radars des grandes directions achats. "Il est très contraignant pour une jeune société comme la nôtre d'intégrer les référencements achats des grandes entreprises, tant les barrières à l'entrée sont multiples, a rappelé Pierre Lapree, directeur général de la start-up Per Augusta, fondatrice d'une solution dédiée à la mesure de la performance achats, aussi l'organisation d'une telle journée est capitale, car elle montre que les achats joignent enfin la parole aux actes en terme d'innovation fournisseurs". Et ce, en oeuvrant collectivement pour donner leurs chances à ces entrepreneurs via une initiative mutualisée, plutôt qu'en travaillant chacun de son côté, au risque de perdre en efficacité en terme de sourcing

Lire la suite en page 2 : "Comités de pilotage restreints"