Mon compte Devenir membre Newsletters

Goodwease lance son POC

Publié le par

Nous vous avions promis de suivre l'initiative Goodwease or il y a du nouveau! La jeune entreprise lance un POC ce jour qui sera testé par près de 300 utilisateurs et bien d'autres projets sont à l'étude...

Goodwease lance son POC

Partant du constat que le parcours de sélection classique des fournisseurs (cahier des charges, appel d'offre et ce qui s'en suit) ne suffit pas à garantir une collaboration de qualité, Stéphane Carmona et Stéphane Beringuel ont souhaité développer une solution de sourcing par affinité. Goodwease va ainsi au-delà d'une vision business pure et propose d'évaluer fournisseur et client sur leurs qualités relationnelles. "La vision d'entreprise et la stratégie d'entreprise sont parfois deux choses bien distinctes or il est important d'avoir une affinité professionnelle commune et une certaine corrélation dans la culture d'entreprise", souligne Stéphane Beringuel.

Au départ l'idée était de faire de Goodwease un outil de matching professionnel un peu comme un Meetic pour les pros en se basant sur un algorithme d'analyse sémantique pour comprendre le besoin et un algorithme de matching pour pouvoir faire du prédictif. Une approche inédite donc. Trop peut-être? "Cette approche ne correspond pas encore à la façon de travailler en France. C'est pourquoi nous nous focalisons dans un premier temps sur le problème du sourcing avant de faire du matching, indique Stéphane Carmona. Nous évaluons la qualité relationnelle sous trois angles : la compétitivité technique, comportementale et les points à améliorer." L'objectif est de confronter la qualité délivrée et la vision perçue des clients et fournisseurs et de construire un référentiel dynamique de prestataires et fournisseurs.

Cela répond au besoin des grands comptes de faire évoluer leur outil. "Par exemple certains grands groupes ont un seul pôle achats pour plusieurs DSI ce qui est déjà complexe. Pour arriver à gérer l'ensemble de leur portefeuille, les achats établissent un référentiel sur 3 ans or dans le domaine de l'IT en 3 ans les technologies sont déjà obsolètes. Cela permet aussi aux acheteurs d'avoir une vision précise de ce qui fonctionne ou pas chez eux avec tel ou tel prestataire. Côté fournisseur c'est un moyen de se positionner en terme de méthodes de travail et d'avoir une vision comparative de la concurrence à ce niveau", détaille Stéphane Carmona.

Dès aujourd'hui, près de 300 utilisateurs auront donc entre les mains le POC Goodwease pour en tester les fonctionnalités. Parmi eux des grands noms du secteur de la banque, de la grande distribution et de l'immobilier. Les fondateurs se laissent 3 mois pour analyser les retours d'expérience et améliorer encore leur solution. La première version est prévue pour janvier 2018.

Lire la suite page 2 - Des développements déjà en maturation