Mon compte Devenir membre Newsletters

Devoir de vigilance : la compétitivité des entreprises en danger selon la CCI d'Ile-de-France

Publié le par

Adopté en première lecture au Sénat, le projet de loi portant sur le devoir de vigilance des entreprises donneuses d'ordre fait débat. Dans un communiqué, la Chambre de commerce et d'industrie d'Ile-de-France dénonce un texte qui "nuirait à la compétitivité des entreprises françaises".

Devoir de vigilance : la compétitivité des entreprises en danger selon la CCI d'Ile-de-France

A l'occasion des débats sur la proposition de loi relative au devoir de vigilance et des entreprises donneuses d'ordre, la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) d'Ile-de-France prend position dans un communiqué daté du 30 juin 2015.

Elle dénonce l'initiative parlementaire qui "aurait un impact négatif sur la compétitivité des entreprises françaises et l'attractivité du territoire pour les investisseurs étrangers".

Pour Pierre-Antoine Gailly, président de la CCI Paris Ile-de-France la sanction des comportements non vertueux "isolerait la France à l'échelle internationale en pénalisant à l'excès ses entreprises, alors même que des initiatives sont déjà à l'oeuvre aux Nations-Unies et à l'OCDE sur cette thématique".

La CCI Paris Ile-de-France considère que ce texte est "inadapté" car il revient "à nier les nombreux engagements d'ores et déjà mis en oeuvre directement par les acteurs économiques en faveur de comportements responsables dans les chaînes d'approvisionnement". De manière générale, la CCI appelle à "une cohérence des initiatives politiques au regard des objectifs économiques prioritaires de croissance de nos entreprises".