Mon compte Devenir membre Newsletters

En 2016, les effectifs achats s'annoncent stables, voire en augmentation

Publié le par

Les secteurs les plus sujets à des augmentations d'effectifs achats sont ceux de la distribution générale et spécialisée et du transport/logistique. Ceux marqués par des projections de réduction d'effectifs sont l'informatique et de l'automobile, aéronautique et autres moyens de transport.

En 2016, les effectifs achats s'annoncent stables, voire en augmentation

Les effectifs achats devraient être stables en 2016, voire en progression. C'est ce que dessine une enquête menée auprès de 492 directions achats grands comptes par AgileBuyer/ X-Achats dans le cadre de son étude annuelle sur "Les Priorités des départements achats en 2016 - ou la manière dont seront gérés les sous-traitants en 2016".

51% des sondés indiquent que "leurs effectifs achats seront stables en 2016", tandis que 19% disent qu'ils n'échapperont pas à la tendance des réductions d'effectifs. 30% répondent qu'ils auront des effectifs achat en augmentation.


Les secteurs les plus sujets à des des augmentations d'effectifs achats sont ceux de la distribution générale & spécialisée (56%) et du transport/logistique (50%). Les secteurs marqués par des projections de réduction d'effectifs sont l'informatique (36% des sondés) et de l'automobile, aéronautique et autres moyens de transport (29% des sondés). Pour plus de détails, consulter le schéma AgileBuyer ci-dessous.


Lire les autres articles issus de cette étude:

- Les 10 objectifs des départements achats en 2016
- La réduction des coûts, objectif majeur des achats en 2016


Notre sondage: "Allez-vous recruter à la direction achats dans les prochains mois?"

En septembre dernier, nous avons proposé, sur notre site decision-achats.fr, un mini sondage sur les recrutements à venir dans la fonction achats. En voici les résultats:

117 directions achats ont répondu. Elles ont indiqué avoir l'intention de recruter dans les prochains moins à 25.66%. 38.98 des participants ont indiqué ne pas avoir de projet de recrutement, tandis que 35.4% ont indiqué ne pas avoir de visibilité sur le sujet.