Emprunter via le crowdlending pour acheter de nouvelles infrastructures

Publié par / Avec la Marketplace le | Mis à jour le

Face à son développement, une entreprise qui nécessite des infrastructures lourdes peut avoir besoin d’en acheter de nouvelles pour les renouveler. Le crowdlending permet de répondre à cette problématique.

  • Imprimer

Votre entreprise utilise des systèmes informatiques et des infrastructures importantes. Mais pour répondre à une activité en hausse, l’achat de nouvelles infrastructures peut s’avérer nécessaire. Le cas de VOIP Telecom présente bien les tenants et aboutissants du rôle du crowdlending.

 

VOIP Telecom, une société propriétaire de ses infrastructures

 

Voip Telecom est un opérateur télécom Français pour entreprises de nouvelle génération, proposant des services de voix sur IP, d’hébergement de standard dans le cloud ou encore d’intégration de la téléphonie dans les applications métiers. L’offre repose donc sur des services de connexion Internet, de téléphonie fixe et mobiles permettant aux entreprises de rationaliser leurs coûts.

 

Pour fournir de tels services, Voip Telecom dispose de nombreuses infrastructures techniques, dont elle est propriétaire et maitre ce qui lui permet d’être un « pure player » du marché et non pas seulement revendeur de solutions. L’entreprise dispose donc de ses propres data center à Sophia Antipolis et à Paris.

 

Depuis sa création en 2012, la société enregistre une croissance de son chiffre d’affaires de 100% par an. Une croissance qui demande une adaptation permanente de ses infrastructures et ce de manière rapide, afin de suivre le rythme de croissance de l’activité. C’est pourquoi le crowdlending lui est apparu comme la meilleure solution pour faire face au développement rapide dans ses infrastructures.

 

Déjà deux opérations de crowdlending

 

L’entreprise a ainsi déjà réalisé une première campagne de crowdlending avec Look&Fin en mars 2015 afin de financer le développement de la société. En 2017, Voip Telecom a renouvelé l’expérience, cette fois pour financer le développement de ses infrastructures d’une part et réaliser les travaux d’un nouveau local. Au total, ce sont 300.000 euros qui étaient recherché par l’entreprise : 200 000 à destination des infrastructures et 100 000 euros pour les travaux du nouveau local.

La société a donc fait appel une nouvelle fois au prêt participatif, notamment du fait de sa rapidité et de sa simplicité dans les démarches pour obtenir un prêt, sans nécessiter de garanties personnelles. Au final, Voip Telecom a levé les 300 000 euros en 40 secondes, le prêt étant structuré pour 48 mois avec un taux d’intérêt annuel de 5%.

Autres articles proposés

Pensez au crowdlending pour compléter vos achats
Stratégie achats
LOOK&FIN
Pensez au crowdlending pour compléter vos achats

Pensez au crowdlending pour compléter vos achats

Par LOOK&FIN via Marketme

Acheter un actif matériel comme un bien immobilier peut être autofinancé. Mais il est souvent plus pratique de financer l’acquisition par emprunt. [...]

Pensez au crowdlending pour intégrer un nouveau logiciel
Stratégie achats
LOOK&FIN
Pensez au crowdlending pour intégrer un nouveau logiciel

Pensez au crowdlending pour intégrer un nouveau logiciel

Par LOOK&FIN via Marketme

Pour financer la transformation de son système informatique et implémenter un nouveau logiciel, emprunter via le crowdlending sur une plateforme [...]