En ce moment En ce moment

Bien connaître les usages, facteur X de la transformation digital

Publié par / Avec la Marketplace le - mis à jour à

Ce livre blanc vous invite à (re)découvrir l’importance clé de la connaissance des usages à l’ère digitale et les importants bénéfices que vous pouvez en tirer. Il décrypte l’importance du traitement des usages des utilisateurs finaux à travers la donnée pour réussir vos projets de transformation digitale.

  • Imprimer

Par sa transformation digitale, l’entreprise cherche à se réinventer vis-à-vis de ses clients. Elle veut être plus à leur écoute, mieux s’accorder à leurs habitudes, mieux répondre à leurs besoins… Cet objectif collectif passe avant tout par des changements des pratiques individuelles. Mais suffit-il de fournir de nouveaux outils aux collaborateurs pour qu’ils adoptent les codes et les réflexes du digital ? En réalité, seule la connaissance de la façon dont ils se les approprient et les utilisent permettrait d’évaluer l’avancement réel de la transformation digitale de l’entreprise.

 

Or, ces usages restent très largement méconnus et maitrisés.

Les DSI n’ont en général qu’une vision lointaine et parcellaire de ce que vient les utilisateurs au quotidien. Les petits grains de sable qui suffisent à altérer leur expérience passent le plus souvent sous le radar de leurs indicateurs de performance et elles ignorent en définitive les désagréments ordinaires, les pertes de temps irritantes et le « micro-Shadow IT » auquel certains finissent par recourir – avec les risques que cela comporte – pour pallier à des outils inadaptés.

Pourtant, grâce aux nombreuses données dont disposent la DSI (techniques, d’utilisation, de performance, conversationnelles…), il est aujourd’hui possible de connaître précisément les usages des collaborateurs et, grâce aux outils analytiques et de big data, d’en tirer des enseignements extrêmement précieux : ce qui plaît et ce qui déplaît, ce qui fonctionne et ce qui bloque, ce qui est impératif et ce qui est superflu… et pour quelles raisons.

Grâce à cette connaissance approfondie des usages, la DSI, mais aussi les directions métiers et support, sont dès lors en mesure de répondre plus précisément aux attentes des collaborateurs. Ils pourront en outre ajuster les caractéristiques ou le rythme de déploiement d’une solution, ou encore d’optimiser leurs investissements (et donc de réduire les coûts). En d’autres termes, les usages deviennent un paramètre clé du pilotage des projets, et tout particulièrement des projets digitaux. En permettant de connaître en temps réel la pénétration et les impacts business des outils et de la culture digitale, les usages apparaissent comme le « facteur X » capable de concrétiser, d’accélérer et d’amplifier la transformation et ses bénéfices.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur la manière de connaître et valoriser les usages, nous vous invitons à télécharger notre livre blanc : « Comprendre les usages : étape indispensable pour assurer la performance digitale ».

Autres articles proposés