En ce moment En ce moment

La norme ISO 50001 enrichie pour maximiser les économies d'énergies

Publié par le | Mis à jour le
La norme ISO 50001 enrichie pour maximiser les économies d'énergies
© Onidji - Fotolia

En matière de performance énergétique la norme ISO 50001 fait référence. Rénovée, la version 2018 en fait un outil de pilotage encore plus efficace pour un vrai management de l'énergie intégré.

  • Imprimer

Alors que la performance énergétique devient un enjeu stratégique pour les entreprises, la norme ISO 50001 constitue un outil de prédilection pour suivre, optimiser et pérenniser les économies d'énergie et bien sûr agir sur les coûts connexes. Sa toute récente révision la rend encore plus efficace et permet aux entreprises de mettre en place un management de l'énergie global et intégré au sein de leurs organisations.

En effet, si la première évolution consiste à mieux prendre en compte l'état de l'art en matière de collecte des données de consommation et de mesure de l'amélioration de la performance en fournissant des outils précieux pour surveiller et évaluer cette amélioration, la seconde évolution concerne la structure du document. La norme ISO 50001 est désormais organisée selon les 10 chapitres imposés par la structure HLS (High Level Structure), structure déjà adoptée par d'autres normes de systèmes de management tels que ISO 9001 et ISO 14001. L'objectif étant de favoriser la mise en place de systèmes de management intégrés en facilitant les démarches croisées.

Cette rénovation tombe à point nommé pour les grandes entreprises européennes qui vont devoir préparer leur deuxième audit énergétique réglementaire à partir de 2019 pour la France. Les démarches de certification devraient en toute logique augmenter car, comme le souligne l'Afnor, "les entreprises qui pousseront la démarche jusqu'à se faire certifier seront exemptées de cet exercice, transformant ainsi une obligation réglementaire en avantage concurrentiel". D'autant que suivre la norme pour un site industriel ou un siège social offre une source d'amélioration des marges intéressante pour l'entreprise puisqu'elle permet non seulement de hiérarchiser les actions stratégiques mais aussi d'identifier des gisements d'économies cachés.

A lire également :

La norme Achats responsables Iso 20400 a été adoptée

Norme Iso 50001 : quel impact pour les achats?

Norme Iso 26000 : un outil de lutte contre l'opacité


la rédaction

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Workspace

Par la rédaction

En France, notre alimentation émet autant de CO2 que nos déplacements et, pour 66 % des personnes interrogées, elle participe à leur bien-être [...]