Revue de presse achats semaine du 19 au 23 mars 2018

Publié par le - mis à jour à
Revue de presse achats semaine du 19 au 23 mars 2018

Voici une sélection d'articles parus cette semaine sur le Net, qui vous concernent directement ou indirectement car ayant trait aux achats, à la supply, à la RSE, à la relation fournisseurs, au management, aux RH, etc. Bonne lecture!

  • Imprimer

PSA choisit Valenciennes pour assembler ses boites de vitesses automatiques

Depuis presque deux ans, le constructeur voulait voir fabriquer dans l'Hexagone les boîtes automatiques de son fournisseur japonais Aisin, celles-ci venant directement de l'Archipel. A la base, PSA aurait apprécié qu'Aisin installe une capacité de production en France. Mais les discussions se sont vite orientées vers une production sous licence au sein d'une coentreprise ou chez PSA. C'est cette dernière option qui a été retenue l'an dernier. Option qui a occasionné de nombreux sujets de négociations serrées jusqu'au bout entre Aisin et PSA - sur le prix, la marque ou encore la propriété intellectuelle.
> Lire l'article complet sur le site Les Echos

Allianz se réinvente en mode écosystème

Si l'année 2017 a été marquée par les catastrophes naturelles, notamment les ouragans Irma et Maria, qui vont représenter un coût brut de 850 millions d'euros (seulement 25 millions en nets après réassurance) pour Allianz France, très présent aux Antilles, la filiale française de l'assureur allemand ne perd pas son cap de long terme, fixé par son plan stratégique 2020 "Innovation et confiance". L'ex-AGF, qui a dégagé un résultat opérationnel "historique" de 1,1 milliard d'euros (+2,8%) en 2017 pour un chiffre d'affaires de 12,88 milliards (+4,6%), entend accélérer sa transformation en lançant ce qu'il appelle des "écosystèmes", un nouveau mode de travail collaboratif et agile en équipes pluridisciplinaires, appelées des "squads", sur des thématiques centrées autour des besoins des clients qu'il veut anticiper. Ce mode d'organisation a permis de "brasser les expertises", stimuler la créativité des équipes et faire émerger "des solutions nouvelles", par exemple sur les véhicules semi-autonomes.
> Lire l'article complet sur le site de La Tribune


Supply chain

Leroy Merlin s'offre une vision en temps réel de ses approvisionnements magasins

Le distributeur a adopté un outil de Shippeo afin que les équipes de ses 137 points de vente puissent savoir en temps réel quand ils recevront les marchandises. Chaque jour, les 137 magasins français de l'enseigne reçoivent jusqu'à 10 livraisons au départ de 4 entrepôts différents. Sur l'année, cela concerne 100 000 livraisons réalisées par plus de 100 transporteurs. "Même si nos équipes transport en entrepôt utilisaient déjà Shippeo pour avoir une visibilité prédictive et en temps réel de tous nos flux aval, il est rapidement devenu évident que nous devions fournir à chaque magasin le même niveau de visibilité, explique Nicolas Davril, Directeur Transport chez Leroy Merlin. Cela permet une meilleure collaboration entre les équipes, éliminant le besoin de constamment échanger des informations par téléphone pour informer les points de ventes de l'état d'une livraison et donc de gagner en productivité."
> Lire l'article complet sur le site de LSA


Commande publique

Les collectivités s'emparent des informations offertes par l'open data

Le 1er?novembre 2018, l'ouverture des données devra être effective pour une majorité de collectivités. Au-delà de la transparence des informations, l'open data offre également de nouvelles possibilités aux collectivités qui s'en emparent. La facilité d'accès et le formatage de l'information dans un langage commun favorisera la réutilisation des données en interne, des utilisations spécifiques permettront à des entreprises tierces de développer de nouveaux services aux collectivités. Enfin, le croisement d'informations, rendu possible par la normalisation de données parfois très éloignées les unes des autres peut être très utile dans le cas d'achat d'un nouvel équipement.
> Lire l'article complet sur le site de La Gazette des communes club Techni.Cités

Dématérialisation : les acteurs publics sous pression face à l'échéance

La commande publique 3.0 deviendra une réalité partout et pour tous les acheteurs, quelle que soit leur taille, d'ici six mois. Une échéance capitale, connue depuis longtemps, inscrite dans le décret du 25 mars 2016... mais pas pour autant parfaitement anticipée. "Je n'y crois pas, on est en retard, tranche Jérôme Michon, professeur en droit des marchés publics et privés à l'École spéciale des travaux publics. Et pourtant, cela fait près de vingt ans que nous nous préparons ; techniquement et juridiquement, il n'y a aucun problème." Administrations et entreprises abordent l'échéance de la dématérialisation complète en ordre dispersé, d'où le risque d'une France à deux vitesses en octobre prochain.
> Lire l'article complet sur le site de La Gazette des communes

Achat groupé un cas d'école

Mutualiser les achats de fournitures scolaires dans plus d'une centaine d'écoles et de centres de loisirs, c'est le défi relevé Fabienne Charrier, directrice des affaires juridiques de la ville d'Oullins et coordonnatrice d'un groupement d'achat créé par quinze communes de la métropole de Lyon. Le travail, mené pendant un an, a porté ses fruits avec des gains économiques, la rationalisation des livraisons sans oublier une professionnalisation collective de la démarche achat.
> Lire l'article complet sur le site Achatpublic.info

Une clause "Molière" entraîne la suspension d'un contrat de près de 400 M€ pour Véolia

La cour administrative d'appel de Paris a suspendu mardi 13 mars l'attribution à Veolia d'un contrat de 397 millions d'euros pour gérer une usine de traitement des eaux usées à Valenton (Val-de-Marne), précédemment exploitée par son concurrent Suez. La raison : plusieurs articles du cahier des charges, dont "une prétendue clause Molière", selon Veolia, qui auraient pu conduire à l'exclusion de la participation à l'appel d'offres de candidats étrangers. L'attribution de ce contrat, qui devait entrer en vigueur le 1er avril, fait parallèlement l'objet d'une plainte contre X pour favoritisme, qui a été déposée auprès du parquet national financier début mars par l'Association pour le contrat mondial de l'eau (Acme) et le Front républicain d'intervention contre la corruption (Fricc).
> Lire l'article complet sur le site Le Moniteur

Comment accompagner les acheteurs publics vers les partenariats d'innovation?

Le partenariat d'innovation, outil récent, n'est que peu utilisé par les acheteurs. Pourtant, son cadre a été clarifié depuis la réforme des marchés publics de 2016. Bercy explique les mesures d'accompagnement prises pour favoriser le recours à ce type de marchés publics. La Direction des affaires juridiques des ministères économiques et financiers met à disposition des acheteurs et des opérateurs économiques une fiche technique relative au partenariat d'innovation qui expose les règles applicables et la spécificité de ces marchés publics. Le retour d'expérience d'acheteurs ayant utilisé ce type de marché est aussi favorisé par le biais des journées et matinales de l'innovation de la Direction des achats de l'État. Mais des freins perdurent.
> Lire l'article complet sur le site Le Moniteur

Bruno Le Maire annonce une commande de 100 "TGV du futur"

Le conseil d'administration de SNCF Mobilités doit encore confirmer cette annonce, et surtout préciser le nombre de commandes fermes. Certes, le TGV du futur coûtera 20 % de moins à l'achat (soit 25 millions d'euros la rame), avec des frais de maintenance réduits de 30 %, et une facture d'énergie de traction réduite de 20 %. De surcroît, ces trains, à deux étages, pourront transporter 700 passagers contre 500 aujourd'hui, ce qui permettra à la compagnie de maximiser les recettes. De quoi l'aider à redresser ses comptes. Mais il lui faudra faire avant cela un chèque de plusieurs centaines de millions d'euros, au moment où l'Etat lui demande également une cure de rigueur pour mieux affronter la concurrence.
> Lire l'article complet sur le site Les Echos



RSE

Les retards de paiement diminuent... sauf dans les grands groupes

EXCLUSIF - L'Observatoire des délais de paiement de Bercy rend son rapport annuel ce vendredi. Les délais de paiement continuent de diminuer, à moins de 11 jours en moyenne. Sauf dans les grands groupes. Circonstance aggravante : les gros retards de paiement, ceux de plus d'un mois, s'aggravent. Et ce sont là aussi les grands groupes qui en sont les principaux responsables : un grand groupe sur cinq a des retards de paiement supérieurs à un mois (+5 points en un an), contre une sur dix pour les PME.

> Lire l'article complet sur le site Les Echos

Modification du code civil : quels risques pour l'entreprise?

La mission confiée par le gouvernement à Jean-Dominique Senard et Nicole Notat s'inscrit dans une logique de diffusion de la responsabilité sociétale à tous les échelons de l'entreprise. Une tendance déjà bien ancrée en droit français avec la lutte anticorruption, le devoir de vigilance et le reporting extra-financier. Le choix des termes du rapport Notat-Senard est important : "considérer" des enjeux RSE ne signifie pas qu'il y a obligation de les identifier, il s'agit là d'une forme d'obligation de moyens pour l'entreprise. "Nous sommes dans l'expression même de la codification de la RSE", soutient Nathalie Roret, avocate cofondatrice du cabinet Farthouat Avocats.
> Lire l'article complet sur le site Les Echos

Comment réussir sa commande publique responsable?

Faire faire des économies à l'État, tout en intégrant plus de clauses sociales et environnementales dans les appels d'offres. Derrière la réforme des marchés publics de 2016, l'Etat veut passer en trois ans de 500 à 700 millions d'euros par an d'économies sur l'ensemble du périmètre public. N'y a t-il pas là une situation paradoxale, voire kafkaïenne pour les collectivités ou les établissements publics ? Deux ans plus tard, des entreprises et des organismes d'État montrent que maîtrise des dépenses et achats responsables, c'est possible. Interrogée dans le cadre des travaux du Cese (Conseil économique, social et environnemental) sur la commande publique responsable et qui donneront lieu le 27 mars à une plénière, l'association ObsAR soulignait trois grands axes privilégiés par les acheteurs publics versus acheteurs privés : l'accès aux TPE-PME, la réduction des délais de paiement et une appétence pour les clauses sociales. Enfin, l'expérience montre que l'anticipation et le sourcing sont gages de réussite pour l'acheteur et le fournisseur.
> Lire l'article complet sur le site L'écho circulaire

Paris se dote d'un plan biodiversité 2018-2024

Le Conseil de Paris a adopté le 20 mars son deuxième plan Biodiversité qui couvre la période 2018-2024. Il prévoit de généraliser la prise en compte de la biodiversité dans l'aménagement du territoire et de mieux sensibiliser les parties prenantes. La Ville prévoit notamment d'intégrer davantage la biodiversité dans sa politique d'achat avec un objectif de 100% des marchés incluant un critère favorable à la biodiversité en 2030 (contre 19% aujourd'hui). Elle entend aussi mettre en place de nouveaux financements via des unités de compensation ou la mise en place du 1% biodiversité (1% du coût d'une construction affecté à la biodiversité) pour 100% des nouveaux bâtiments municipaux en 2030.
> Lire l'article complet sur le site de Actu Environnement


IT

Toys'r'us victime de son SI

Le géant américain des magasins de jouets Toys'R'Us met en liquidation ses 735 magasins aux Etats-Unis. La filiale française, elle, négocie avec des repreneurs. La chute du géant américain pourrait s'expliquer, en partie, par un manque d'investissement dans son système d'information. De quoi faire réfléchir de nombreuses entreprises. Le système d'information est tellement intégré à l'entreprise et à sa vie que faire évoluer son système d'information, c'est faire évoluer son entreprise. Le diagnostic est simple, un système d'information qui n'évolue pas, c'est le symptôme d'une entreprise qui n'évolue pas.
> Lire l'article complet sur le site Les Echos

Google Suite chez Airbus, le DSI s'explique

Airbus va basculer ses 130 000 postes de travail vers G Suite. Le DSI, Luc Hennekens, s'explique. Luc Hennekens souligne, qu'à l'heure où dominent la rapidité et l'agilité "les structures organisationnelles traditionnelles et les méthodes de travail ne correspondent plus au monde en évolution rapide et à la technologie dans lequel nous vivons". Et de pointer "l'organisation de la planification et du contrôle basée sur la hiérarchie dominante" celle que l'on trouve chez les entreprises âgées, mais pas dans les start-ups. Désormais, les premières versions des produits sont conçues directement avec les clients et "les équipes sont axées sur les résultats, bien que dans un cadre stratégique bien défini". Résultat : les salariés doivent travailler ensemble, créer et partager des connaissances et des informations, c'est pourquoi Airbus Group a opté pour Google. G Suite sert à décloisonner.
> Lire l'article complet sur le site de Le Monde Informatique

L'intelligence artificielle au travail : entre craintes et fascination...

La plupart des dirigeants et managers prévoient des retombées positives de l'IA, notamment grâce aux objets connectés. Mais ils sont également plus de 60 % d'entre eux à craindre l'apparition de nouveaux risques psychologiques. L'IA pourrait aussi profondément modifier le travail des managers...
> Lire l'article complet sur le site de Cadreo


Fleet / mobilité

La Fédération française des usagers de la bicyclette publie leur baromètre 2017 des villes cyclables

Les conditions de circulation à vélo ne sont pas satisfaisantes. Seulement 21 des 316 villes classées ont obtenu une note supérieure à la moyenne sur ce critère. Pour y remédier, les répondants préconisent en premier lieu la création d'un réseau cyclable complet et sans coupure. La Fédération des usagers de la bicyclette demande aussi la création de 200.000 places de stationnement vélo dans les gares de France en trois ans, contre 30.000 place existantes aujourd'hui. Cela permettrait de "sauver les lignes de train du réseau capillaire régional [en favorisant] le rabattement à vélo vers les gares".
> Lire l'article complet sur le site Actu Environnement

Jürgen Pieper : "Le dieselgate et le succès de Tesla ont renforcé l'électrique en Allemagne"

Jürgen Pieper est analyste automobile pour la banque Metzler. Il revient sur le boom des véhicules 100 % électriques en Allemagne, où les ventes ont dépassé depuis novembre celles de la France. Extrait : "Il y a des marchés où les voitures électriques ont plus d'importance comme la Norvège ou l'ensemble de la Scandinavie, les Pays-Bas ou la Suisse. L'Allemagne s'est renforcée dans l'électrique en 2017 mais elle se trouve toujours en milieu de tableau. L'autonomie, l'infrastructure et les prix restent des freins."
> Lire l'article complet sur le site Les Echos

La Chine veut pénaliser les mauvaises manières des voyageurs

Pour pouvoir voyager en Chine il faut bien se tenir. L'Etat a annoncé la mise en place de nouvelles mesures restrictives à l'encontre des voyageurs auteurs d'incivilités dans les trains et les avions. Parmi les attitudes qui pourraient vous conduire à vous faire blacklister on retrouve : fumer dans les transports publics, tenter de frauder avec des tickets déjà utilisés mais aussi des critères plus subjectifs et flous comme répandre de fausses informations sur des faits de terrorisme. D'après l'agence Reuters ces nouvelles mesures devraient prendre effet au 1er mai prochain.
> Lire l'article complet sur le site du Telegraph

Mobilité au travail : miser sur le juste équilibre entre esprit d'équipe, autonomie et responsabilités

Une grande partie des Français voient dans la mobilité une véritable révolution : 16,7 % d'entre eux travaillent déjà à distance. Essentielle à la culture du bien-être au travail, la mobilité est pourtant encore sujette à de nombreux préjugés. Une méfiance due à la méconnaissance des avantages pour l'employeur et au besoin d'adaptation des entreprises. Voici un panorama des préjugés sur la mobilité, de leur origine et des solutions à mettre en place pour répondre à ses problématiques.
> Lire l'article complet sur le site de Courrier Cadres


Carrière / Management... et autres

Selon une étude, travailler avant 10h ne serait pas bon pour la santé

"L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt" dit le proverbe. Mais selon une étude d'un chercheur américain en neurosciences à l'université d'Oxford, commencer sa journée de travail avant 10h peut être considéré comme de la torture. Selon les travaux du docteur Paul Kelley, relayés par le quotidien britannique le Telegraph ainsi que par Konbini, le travail avant une heure avancée de la journée ne serait pas efficace en terme de productivité mais aussi engendrerait du stress, de la fatigue et éventuellement des maladies.
> Lire l'article complet sur le site de La Provence

Procrastination : remettre au lendemain favorise la créativité

Dans le milieu professionnel, remettre les choses à plus tard est jugé comme une faute. Pourtant, la procrastination est parfois bénéfique et positive... Prendre son temps n'est pas toujours un vilain défaut. Une bonne nouvelle donc. La "glandouille créative" aurait été justement la méthode de travail de Steve Jobs. Et de nombreux intellectuels, inventeurs et décideurs. Le club des procrastinateurs compte en effet du beau monde : Bill Clinton, Victor Hugo, Truman Capote, le Daï Lama, Léonard de Vinci...
> Lire l'article complet sur le site de Les Echos Business



la rédaction

Sur le même sujet

Fonction Achats: De Cost-Killer à Business-Partner augmenté
Stratégie achats
Determine
Fonction Achats: De Cost-Killer à Business-Partner augmenté

Fonction Achats: De Cost-Killer à Business-Partner augmenté

Par Determine via Marketme

Plus que jamais au service de l’entreprise, le rôle des Achats s’intensifie. Le temps du cost-killer est révolu, place au Business-Partner augmenté [...]

[Tribune] Comment réaliser un benchmark interne de vos achats?
Stratégie achats
[Tribune] Comment réaliser un benchmark interne de vos achats?

[Tribune] Comment réaliser un benchmark interne de vos achats?

Par Olivier Wajnsztok, directeur associé du cabinet ­AgileBuyer

Cette méthode trouve toute son importance dans les organisations multisites et / ou multinationales. Car elle va permettre de comparer la performance [...]

La rédaction vous recommande