ROI de la fonction achats, la performance de l'acheteur

Publié par le - mis à jour à
ROI de la fonction achats, la performance de l'acheteur

S'il est difficile de définir, et a fortiori de calculer, le ROI précis de la fonction, la valeur ajoutée de l'acheteur et la performance des achats sont quant à elles mesurables.

  • Imprimer

La fonction achats a un coût comme toutes les fonctions de l'entreprise mais calculer son ROI de façon précise et claire relève de l'exploit. En effet malgré un rôle central dans l'entreprise, la fonction n'agit pas directement sur le chiffre d'affaires même si elle contribue à faire baisser les coûts. Pour autant, l'acheteur est indéniablement générateur de valeur. C'est sur la valeur et la visibilité qu'il apporte qu'on peut mesurer sa performance. Car "le ROI des achats c'est d'abord la performance de l'acheteur", estime Jean-Claude Barberan, directeur achats chez Sagemcom.

Le coeur historique des achats est basé sur trois axes de résultats : prix/délai/qualité. La performance se mesure donc entre autres sur la contribution à l'Ebitda et la génération de cash. Une lecture instantanée sur les appels d'offres par rapport à l'existant par exemple fait ressortir les résultats de la négociation. Ensuite il est important de regarder la vitesse d'exécution, le time to market. "Le premier souci de l'acheteur est de mettre à disposition la bonne information au bon moment sinon on fait une contre performance", déclare Jean-Claude Barberan.

Avoir une lecture horizontale de la performance par catégorie de produits puis verticale par produit, permet d'identifier clairement les pertes et profits. Cet exercice s'il est fait en collaboration avec chaque manager de BU permet de trouver des voies d'amélioration, de réduire encore le time to market et donc d'accroître la performance.

"Chez Sagemcom nous sommes sur une industrie où les achats sont très matures. Nous participons fortement à la stratégie industrielle de l'entreprise et devons donc montrer aux managers opérationnels que nous apportons de la valeur et contribuons à la performance de leurs équipes. Le contrôle de gestion mesure la performance achats à l'aide de KPI validés par les service financier et présentés au comex. Grâce à un SI averti l'information redescend instantanément et donne de la visibilité immédiate sur les dépenses," détaille Jean-Claude Barberan.

Lire la suite en page 2 - Une performance multiformes


Sur le même sujet

Revue de presse achats (semaine du 16 au 20 avril)
Stratégie achats
Revue de presse achats (semaine du 16 au 20 avril)

Revue de presse achats (semaine du 16 au 20 avril)

Par Marie-Amélie Fenoll

Voici une sélection d'articles parus cette semaine sur le Net, qui vous concernent directement ou indirectement car ayant trait aux achats, [...]

Fonction Achats: De Cost-Killer à Business-Partner augmenté
Stratégie achats
Determine
Fonction Achats: De Cost-Killer à Business-Partner augmenté

Fonction Achats: De Cost-Killer à Business-Partner augmenté

Par Determine via Marketme

Plus que jamais au service de l’entreprise, le rôle des Achats s’intensifie. Le temps du cost-killer est révolu, place au Business-Partner augmenté [...]

[Tribune] Comment réaliser un benchmark interne de vos achats?
Stratégie achats
[Tribune] Comment réaliser un benchmark interne de vos achats?

[Tribune] Comment réaliser un benchmark interne de vos achats?

Par Olivier Wajnsztok, directeur associé du cabinet ­AgileBuyer

Cette méthode trouve toute son importance dans les organisations multisites et / ou multinationales. Car elle va permettre de comparer la performance [...]

La rédaction vous recommande

La révolution du paiement sans carte !
La révolution du paiement sans carte !

La révolution du paiement sans carte !

Par AirPlus

Avec la multiplication des deplacements professionnels la gestion des depenses devient un reel enjeu pour les entreprises Vous cherchez une [...]