En ce moment En ce moment

Isagri : une révolution (achats) à tous les étages

Publié par le - mis à jour à
Isagri : une révolution (achats) à tous les étages

L'éditeur de logiciels Isagri opère actuellement un virage à 180°. Objectif : donner aux achats un rôle beaucoup plus stratégique, harmoniser l'ensemble des processus à l'échelle du groupe pour optimiser les tâches et gagner en efficacité.

  • Imprimer

12 filiales, 12 manières de fonctionner. C'est pour mettre un terme à cette approche hétérogène des achats que la société Isagri a décidé de recruter en 2017 Audrey Legrand, responsable de ce volet à l'échelle du groupe. Un nouveau poste pour ouvrir une nouvelle ère. "Dès mon arrivée, mon travail s'est rapidement organisé autour de trois piliers principaux. Le premier est la mise en place d'un process qualité relatif aux achats, le deuxième concerne la création d'un pôle d'achats hors production, et le troisième a pour finalité l'harmonisation des achats pour l'ensemble du groupe", résume-t-elle.

Un process global d'achats

Isagri est un éditeur de logiciels pour les activités agricoles, comptables, et artisanales. Sa particularité est d'associer à la vente de solutions logicielles des éléments matériels tels que des PC, des consommables informatiques, ou encore des serveurs. Pour pouvoir répondre à certaines exigences qualité, et notamment à la norme ISO 9001 à laquelle l'entreprise est soumise, il était souhaitable d'instaurer davantage de règles autour de l'acte d'achat. "Auparavant, le service achats se limitait à l'acquisition de matériels informatiques que nous revendions. L'acheteur était spécialisé dans les produits de négoce, mais n'encadrait pas l'ensemble des acheteurs du groupe. Les autres achats étaient assurés par des acheteurs métiers qui assumaient leur tache individuellement, sans harmonisation de l'activité. En devenant responsable achats au niveau du groupe, j'ai donc mis en place un process global qui touche aussi bien les achats de négoce que les autres achats indirects," décrit Audrey Legrand.

Au coeur de ce process se trouve l'ERP de l'entreprise, en cours de déploiement à l'heure actuelle, afin de gérer les commandes et les stocks. La responsable des achats participe activement à son paramétrage. "De manière satellite viennent s'ajouter à ce système des outils de qualité que j'élabore de toute pièce, portant sur les évaluations fournisseurs, des process de sélection de fournisseurs sur la base des devis passés, de l'historique, ou encore sur le suivi des éléments de conformité", poursuit-elle. "Ce pilier consacré au process qualité représente la plus grande partie de mon travail. A chaque instrument mis en place, il faut créer une méthode associée, qui représente en quelque sorte le mode d'emploi de l'outil en question. Une étape coûteuse en temps, mais absolument nécessaire pour une efficacité à long terme."

Lire la suite en page 2 : Redéfinir les rôles de chacun - Une démarche d'envergure, bientôt internationale


La rédaction vous recommande

Par AirPlus

Avec la multiplication des deplacements professionnels la gestion des depenses devient un reel enjeu pour les entreprises Vous cherchez une [...]

Sur le même sujet