Où en est la digitalisation de la fonction achat?

Publié par le - mis à jour à
Où en est la digitalisation de la fonction achat?

Comment se positionnent les directions achats face à la vague digitale qui transforme leurs organisations, quelles sont les attentes, les contraintes et les enjeux? La Matinale digital achat organisée par le CNA fut l'occasion de faire le point.

  • Imprimer

"En termes de transformation digitale nous sommes au milieu du gué" , a estimé Magali Testard, directrice des opérations Service Line chez Deloitte après avoir présenté les résultats de l'étude annuelle Global CPO survey 2018 en ouverture de la Matinale digital achat organisée par le CNA. L'étude révèle entre autres que la fonction s'est largement emparée du sujet et utilise certaines technologies à sa disposition comme les réseaux collaboratifs, les outils d'analyse prédictive ou encore les outils de RPA (Robotic process automatisation) mais ne s'intéresse pas ou peu au crowdsourcing ou à la blockchain. De même, l'accent particulier cette année sur la réduction des coûts de transaction via le déploiement d'outils de Procure to Pay est aussi un marqueur de cette digitalisation des achats.

Mais à l'inverse seuls 2% du budget est consacré aux formations et 16% des directions achats seulement concentrent leur programme de formation sur le digital. Pas étonnant que 72% des CPO interrogés estiment encore ne pas avoir les compétences internes nécessaires sur le digital. "On voit un manque global de définition de stratégie de gestion des talents au regard des stratégies à venir, indique Magali Testard. Il est important de diversifier les talents et d'appréhender le digital sous deux angles : as a business et in the business". Comprenez : le digital pour contribuer à la transformation globale de l'entreprise et le digital pour transformer votre organisation interne.

Cet état des lieux posé, s'en est suivi une réflexion nourrie entre éditeurs de solutions et décideurs achats autour des leviers de la digitalisation pour les achats, de l'agilité de la fonction et des perspectives à venir. Il apparaît que la digitalisation est perçue comme un atout à plusieurs niveaux notamment pour faire baisser le coût de fonctionnement de la fonction en permettant de centraliser les ressources. "A la SNCF, la maintenance prédictive est un poste très important, indique Stephan Bürkle, CPO de la SNCF. Digitaliser la transaction permet d'en faire un process self service et ainsi de ré-allouer les ressources achats." Les outils de RPA achats présentent également un intérêt certain en termes de gestion du risque fournisseur, d'intégration des achats de classe C dans la matrice achat ou encore en termes de mesure de la performance achats. "L'IA devrait également nous aider à progresser sur la gestion de vie des contrats, juge Sylvie Robin Romet, CPO Crédit Agricole. On pourrait par exemple imaginer de mettre un chat bot pour accélérer et fluidifier la construction des contrats."

Lire la suite page 2 - Les enjeux de transformation structurelle



Sur le même sujet

Quand les acheteurs doivent se vendre
Stratégie achats
Quand les acheteurs doivent se vendre
PHOTOMORPHIC PTE. LTD.

Quand les acheteurs doivent se vendre

Par Mathieu Neu

En quoi consiste exactement la fonction Achats ? Pourquoi est-elle stratégique ? Comment sont justifiées ses décisions ? Le CDAF invite les [...]

[Tribune] Révision du contrat de vente en raison d'imprévus : quelle nouveauté ?
Stratégie achats
[Tribune] Révision du contrat de vente en raison d'imprévus : quelle nouveauté ?
Kzenon - Fotolia

[Tribune] Révision du contrat de vente en raison d'imprévus : quelle nouveauté ?

Par Gérard Picovschi, Selas Avocats Picovschi

Le nouvel article 1195 prévoit que : "si un changement de circonstances imprévisible lors de la conclusion du contrat rend l'exécution excessivement [...]

Quelle méthodologie pour une évaluation des tiers efficace ?
Stratégie achats
Quelle méthodologie pour une évaluation des tiers efficace ?
©momius - stock.adobe.com

Quelle méthodologie pour une évaluation des tiers efficace ?

Par Camille George

Un an après l'entrée en vigueur de la loi Sapin II, les entreprises ont bien compris leurs nouvelles obligations réglementaires en matière d'évaluation [...]

La rédaction vous recommande