En ce moment En ce moment

Services: les décideurs achats les plus influents en 2016

Publié par le

Qui sont les 11 décideurs achats qui ont marqué le secteur des services en 2016? Découvrez leur parcours et leurs réalisations en diaporama.

  • Imprimer
Julien d'Apolito, directeur des achats de Klépierre

Âge: 42 ans

Équipe managée: 6 personnes + un réseau d'experts achats externes

Fait marquant: création d'une filiale destinée aux achats groupe, mais aussi aux partenaires (retail, associations de commerçants...)

Vie associative: aidant et volontaire auprès de personnes âgées dépendantes; accompagnement d'aveugles lors de régates

Julien d'Apolito est un ancien élève de l'École supérieure du bois à Nantes et de l'École centrale Paris, est aussi titulaire d'un DEA génie des systèmes industriels. En 1999, il a commencé sa carrière en tant que chargé de mission chez Charpente Concept SA, en Suisse. De 2000 à 2009, Julien d'Apolito a changé de secteur pour rejoindre le groupe Accor: il y a été nommé directeur achats internationaux en 2006 après avoir gravi les échelons, et permis au groupe d'associer ingénierie et achats, notamment dans le développement des concepts architecturaux. De 2009 à 2013, le groupe Korian l'a choisi en tant que directeur des achats groupe pour l'aider à restructurer les fonctions achats, services généraux, concept, et partager les bonnes pratiques achats à l'international. Il y est parvenu en organisant une équipe pluridisciplinaire de 16 collaborateurs autour d'une méthodologie achats créée sur mesure, en mode projet. Depuis 2013, Julien d'Apolito occupe le poste de directeur des achats de Klepierre. À ce titre, il s'est doté d'une équipe de 6 personnes, et a créé la filiale Klepierre procurement international dont la fonction est de piloter les achats de produits et services pour Klepierre et ses adhérents-partenaires. Cette organisation permet d'adresser des portefeuilles variés, énergie, régies publicitaires, communication, sécurité, etc., tout en se positionnant en tant que véritable "business partner" achats.

Fabien Humbert

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet