En ce moment En ce moment

La gestion du changement, c'est aussi tenir compte des personnalités

Publié par le

Il existe sept principaux modèles de personnalité, qui toutes méritent d'être abordés de manière spécifique dans le cadre d'un projet de transition. Andrew Filev, CEO de Wrike (gestion de projets), nous présente ces profils et explique comment "les caresser dans le sens du poil" !

  • Imprimer
© ktsdesign - Fotolia La résistance au changement est d'abord un phénomène neurologique ...

La transformation digitale est en marche dans les entreprises. Mais elle ne se décrète pas d'un coup de baguette magique. Car la gestion du changement est un défi pour toutes les organisations en croissance. Les aspects techniques d'une migration vers une nouvelle solution - nouveaux logiciels, nouveaux équipements, etc. - sont déjà difficiles à maîtriser. Y ajouter le facteur humain complique encore largement les choses. En effet, la difficulté du processus va bien au-delà des aspects techniques et organisationnels, car elle est ancrée dans la complexité de la nature humaine. Plutôt que le symptôme d'une inaptitude intellectuelle, la résistance au changement est d'abord un phénomène neurologique. Nous avons tous une tendance naturelle à éviter le changement, contre lequel notre cerveau essaiera de se défendre à des degrés divers. C'est là que notre personnalité entre en jeu, car la forme et l'intensité de cette défense dépend étroitement d'elle.

Voici les sept principaux modèles de personnalité, qui toutes méritent d'être abordés de manière spécifique dans le cadre d'un projet de transition.

la rédaction

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet