En ce moment En ce moment

Management : les 4 tendances pour obtenir le meilleur de vos équipes

Publié par le - mis à jour à
Management : les 4 tendances pour obtenir le meilleur de vos équipes
© Kurhan - Fotolia

Quelles sont les tendances RH en 2018 ? Et surtout comment y faire face ? Ce sont à ces questions cruciales que les experts de Top Employer Institute et de Julhiet Sterwen ont tenté d'apporter des réponses, basées sur les best practices d'entreprises, lors d'une conférence mardi 19 juin 2018.

  • Imprimer

Adapter les collaborateurs aux besoins de demain, améliorer l'expérience collaborateur, aligner l'entreprise aux changements sociétaux et mesurer l'impact opérationnel des RH. Telles sont les principales tendances identifiées pour 2018, selon Top Employer Institute, organisme de certification international spécialiste de la qualité des conditions de travail, et Julhiet Sterwen, cabinet de conseils en transformation des entreprises, lors d'une conférence tenue mardi 19 juin 2018.

1. Capitaliser sur les talents internes

Face à un environnement en constante mutation, les entreprises doivent gagner en agilité et anticiper dès à présent leurs besoins en compétences. Pour atteindre ces objectifs, la formation est un levier souvent actionné. Mais principalement la formation version peer-to-peer.

Ainsi, 61 % des Top Employers européens ont fait du social learning (dispositif par lequel un individu va apprendre en interagissant avec son environnement) une part prépondérante de leur approche de développement des collaborateurs. Le mentoring se développe avec comme avantage complémentaire la valorisation de l'expérience et du savoir-faire des seniors. D'ailleurs, neuf Top Employers sur dix font de la diversité générationnelle une priorité et voient celle-ci comme vecteur d'accélération du business.

2. Responsabiliser et impliquer

L'infantilisation des salariés est une technique managériale qui a fait long feu. De plus en plus d'entreprises jouent la carte de la coconstruction et s'attachent à impliquer les collaborateurs, notamment dans le développement de leur potentiel, via des process moins rigides et un suivi de projet en temps réel.

Ainsi, par exemple, 95 % des Top Employers permettent à leurs collaborateurs d'apporter leurs propres contributions sur leurs objectifs annuels individuels. Neuf Top Employers sur dix mènent également des enquêtes d'engagement. Enfin, la transparence est une valeur montante en entreprise : 82 % des Top Employers donnent un libre accès à tous les salariés à la politique de rémunération de l'entreprise.

3. Réussir l'intégration des nouvelles recrues

Des efforts considérables sont déployés pour attirer les talents et recruter. Paradoxalement, la phase d'intégration est souvent négligée par les employeurs qui ne s'attachent pas à s'assurer de l'adéquation entre les attentes des nouveaux collaborateurs avec la réalité vécue une fois en poste.

Près des deux tiers des Top Employers mesurent de manière formelle les impressions des nouveaux arrivants (+10 % depuis 2015). Certains vont même jusqu'à mettre en place des plateformes en ligne dédiées à l'intégration. Néanmoins, à partir de quand peut-on considérer que le nouveau salarié est pleinement intégré et acculturé à l'entreprise ? 56 % des Top Employers font un suivi de l'intégration après un an d'ancienneté.

4. Le bien-être, vecteur d'engagement ?

C'est en tout cas une conviction pour 71 % des Top Employers (64 % en France), qui ont formalisé un programme de bien-être au niveau global de l'entreprise.

Mais, pas de complexe à avoir, même les entreprises performantes au niveau des RH disposent de belles marges de progression... Moins d'un Top Employer sur deux est en capacité de démontrer, à travers les data, l'alignement entre la stratégie RH et les résultats business. Alors que c'est leur priorité n°1 !

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

RH

Par Mathieu Neu

PageGroup a publié ce mardi 11 septembre l'édition 2019 de son étude de rémunérations selon les secteurs et métiers. Retour sur les grandes [...]