L'environnement peu pris en compte dans les problématiques de Supply Chain

Publié par le

Deux tiers des entreprises se montrent peu pro-actives pour réduire l'impact de leur Supply Chain sur l'environnement, selon la 2e édition de l'Observatoire de la Supply Chain,

  • Imprimer

Bien que les entreprises parlent de plus en plus d’environnement, deux tiers d’entre elles se montrent peu pro-actives pour réduire l’impact de leur Supply Chain sur l’environnement. Tel est le principal enseignement de la 2e édition de l'Observatoire de la Supply Chain.

Selon cette étude, seules 35% des entreprises interrogées annoncent avoir mis en place une démarche de Supply Chain verte alors que 83% d’entre elles déclarent prendre en compte les questions environnementales dans leurs décisions stratégiques.
Les entreprises interrogées indiquent que le principal frein n’est pas le coût (11%) mais un manque d’information sur les nouvelles réglementations et les meilleures procédures (36%).
Les budgets investis sont faibles et difficiles à apprécier : pour près de la moitié des entreprises interrogées, l’investissement dans la Supply Chain verte représente moins de 10% du budget total dédié aux opérations de Supply Chain.

L’Observatoire de la Supply Chain, lancé début 2006 par BearingPoint, ESCP-EAP et Supply Chain Magazine, a pour but d’analyser les pratiques, l’organisation et l’évolution des métiers de la Supply Chain. Pour sa deuxième édition, il s’est intéressé à la Supply Chain verte, c'est-à-dire la dimension environnementale de la Supply Chain. L’étude a permis d’évaluer le niveau de maturité des entreprises dans ce domaine et de mieux comprendre les pratiques et les tendances.

Sur le même sujet

Les managers doivent prendre le virage des réseaux sociaux
RH
Les managers doivent prendre le virage des réseaux sociaux

Les managers doivent prendre le virage des réseaux sociaux

Par Thierry Boukhari, (GIFI/Tati)

Non seulement les managers doivent avoir une réelle appétence pour les réseaux sociaux, mais ils doivent aussi convaincre leurs collaborateurs [...]

La rédaction vous recommande