En ce moment En ce moment

La conciergerie John Paul fusionne avec son homologue américain LesConcierges

Publié par le | Mis à jour le
La conciergerie John Paul fusionne avec son homologue américain LesConcierges

Ce nouveau groupe de conciergerie de luxe d'entreprise compte plus de 1000 collaborateurs sur 5 continents et ambitionne de réaliser 150 millions de dollars de chiffre d'affaires en 2017.

  • Imprimer

Le français John Paul, spécialisé dans la conciergerie aux entreprises, fusionne avec l'américain LesConcierges basé à San-Francisco pour donner naissance à un groupe mondiale de conciergerie d'entreprise.

Cette couverture géographique mondiale permet désormais aux groupes mondiaux de disposer "d'un partenaire unique" pour développer les relations privilégiées avec leurs clients, de plus en plus exigeants, nombreux et mondiaux, explique le communiqué. La fusion entre John Paul et LesConcierges repose sur de fortes complémentarités. Le nouvel ensemble est présent sur les cinq continents : Etats-Unis, Europe, Afrique, Asie et Pacifique et traite plus d'un million de requêtes par an. Il réalise un chiffre d'affaires consolidé de 70 millions de dollars. Son ambition est d'atteindre 150 millions de dollars de chiffre d'affaires en 2017, sur un marché de la fidélisation estimé à plus de 30 milliards de dollars.

Unis, les deux groupes offrent une plateforme technologique avancée, tant au niveau des interfaces utilisateurs que des outils à disposition des concierges, pour garantir "la meilleure expérience client possible". Pour David Amsellem, CEO de John Paul : " Grâce aux outils de la révolution numérique, nous avons réinventé l' un des plus beaux métiers du monde , celui de concierge de palace. Aujourd'hui, notre " Concierge augmenté " est devenu le pivot de la relation des plus grandes marques désireuses de fidéliser leurs meilleurs clients et collaborateurs."

La rédaction

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

RH

Par Aude David

Si les attentes en matière de management évoluent très rapidement, les managers sont parfois déboussolés. Lors du second Hackathon du Management, [...]