Team building : mixer le sport et l'escape game avec Keep Cool

Publié par le - mis à jour à
Team building : mixer le sport et l'escape game avec Keep Cool

Parce qu'ils renforcent l'esprit d'équipe et la cohésion, les escape games sont des team buildings très appréciés. L'entreprise Keep Cool a repris ce mécanisme pour lancer un team-building sportif autour d'une mission sur Mars.

  • Imprimer

Faire du sport sans en avoir l'air, c'était l'un des objectifs de Keep Cool en développant son jeu Escape to Mars. L'entreprise de salles de sport s'est inspirée de l'escape game pour développer une histoire dont le scénario et le décor permettent d'insérer des activités sportives en groupe. 4 à 12 joueurs, sélectionnés pour une mission sur Mars, doivent affronter une série de problèmes après avoir embarqué à bord d'un vaisseau. Et pour faire fonctionner le vaisseau et surmonter les différents obstacles qu'ils rencontreront, les participants doivent mouiller le maillot : vélo, rameur, boxe. Chaque atelier sportif dure cinq minutes, et l'ensemble de la mission dure une quarantaine de minutes.

Si les activités sportives restent les mêmes, il existe plusieurs variations de scénario, pour permettre d'y jouer plusieurs fois. "C'est une séance vraiment gamifiée et efficace, qui permet de faire du fitness en équipe de façon ludique", explique le directeur Formation et nouveaux marchés, Aymeric Guion, qui voit dans Escape to Mars "une vraie expérience différenciante". Pour des team-buildings en grands groupes, plusieurs équipes peuvent se défier et tenter de réaliser les meilleures performances.

Développé au sein de The Camp, sorte de campus de recherche réunissant experts, entreprises et collectivités publiques aux alentours d'Aix-en-Provence, Escape to Mars est pour l'instant disponible dès que l'on accède à ce laboratoire à ciel ouvert. Une entreprise peut y accéder à partir de 8500 euros par an. A ce tarif, elle bénéficie d'un accès illimité à l'ensemble des espaces et des programmes de The Camp, dont Escape to Mars, ainsi qu'à six jours de formation. Keep Cool a cependant prévu de développer le concept dans ses salles de sport dans les six mois à venir, et réfléchit à d'autres modèles, comme par exemple installer une escape room sportive et une salle de sport directement au sein des entreprises.

En complément

Renforcer l'esprit d'équipe en séminaire avec Koezio

Les commerciaux du Parc Astérix ont testé le live escape game

Sport en entreprise : comment et pourquoi en encourager la pratique ?

Comme Groupama, enfermez vos futurs commerciaux dans une pièce et voyez comment ils (s')en sortent


Sur le même sujet

" L'excellence est toujours collective ! "
RH
" L'excellence est toujours collective ! "

" L'excellence est toujours collective ! "

Par Stéphane Diagana

Celui qui détient l'un des plus beaux palmarès de l'athlétisme français, Stéphane Diagana, analyse pour Action Co la vision du succès et de [...]

Les femmes prennent-elles le pouvoir aux achats ?
RH
Les femmes prennent-elles le pouvoir aux achats ?

Les femmes prennent-elles le pouvoir aux achats ?

Par Aude Guesnon

Le point de vue de Agnès Moreau, directrice des achats de Bouygues Télécom, Ahlem Hamdi, directrice des achats de Radio France, Emeline Trumeau, [...]

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
RH
[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Bank-Bank - Fotolia

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?

Par Nicolas Léger

Entre liberté d'expression et lien de subordination, tout est affaire de mesure et de circonstances. La critique émise par le salarié peut, [...]

Les sept fondamentaux du management bienveillant
RH
Les sept fondamentaux du management bienveillant
konradbak - stock.adobe.com

Les sept fondamentaux du management bienveillant

Par Jean-Pierre Lehnischi

"Il n'est de richesse que d'hommes" aimait à dire l'économiste Bodin. Capital, structure matérielle, personnel : voilà le triptyque gagnant [...]

La rédaction vous recommande