En ce moment En ce moment

Pourquoi et comment les entreprises ont recruté les professionnels de la logistique et des achats en 2017 ?

Publié par le - mis à jour à
Pourquoi et comment les entreprises ont recruté les professionnels de la logistique et des achats en 2017 ?

En 2017, le CDI garde la première place des contrats privilégiés par les recruteurs, indique le baromètre Fed Supply, et comme en 2015 et en 2016, les entreprises ont avant tout recruté pour remplacer un collaborateur, et ce pour plus de la moitié d'entre-elles (56,75 %)

  • Imprimer

Fed Supply, le cabinet de recrutement dédié aux métiers de la logistique, des achats, de l'import-export, de la relation clients et de l'administration des ventes (ADV), a publié son baromètre annuel des motifs d'embauche pour l'année 2017. Ce dernier recense les missions confiées aux neufs bureaux Fed Supply situés à Paris et en régions. Il renseigne ainsi sur le comportement des entreprises en matière d'emploi en 2017 avec une comparaison de l'année précédente.

Près d'1 recrutement sur 2 s'est fait en CDI en 2017

En 2017, le CDI garde la première place des contrats privilégiés par les recruteurs, avec une légère augmentation par rapport à 2016 : 49,25 % des recrutements en 2017 sont des contrats à durée indéterminée. On a un peu moins embauché en CDD (- 4 points) par rapport à 2016, au profit du CDI et de l'intérim : ce dernier gagne 2, 5 points.

Comme en 2015 et en 2016, les entreprises ont avant tout recruté pour remplacer un collaborateur, et ce pour plus de la moitié d'entre-elles (56,75 %). Pour ces besoins de remplacement, elles privilégient le CDI (30 %) avant l'intérim (près de 18 %). Le deuxième motif d'embauche des entreprises est l'augmentation d'activité : 24 % en 2017 (23 % en 2016). La création de poste arrive en queue de peloton : 20 % des postes ont été créés en CDI en 2017. Toutes ces tendances sont très proches de celles constatées en 2016 et 2015. "Si l'embellie se confirme sur le plan économique, l'année 2018 devrait voir la part des créations de poste augmenter dans nos motifs d'embauche", commente Romain Devrièse, directeur associé Fed Supply.

la rédaction

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet