Les salariés peu impliqués dans leur formation professionnelle

Publié par le

La plupart des salariés s'estiment mal renseignés sur leurs droits à la formation. Résultat: nombre d'entre eux reconnaissent n'avoir jamais formulé de demande auprès de leur direction.

  • Imprimer

Les salariés ont une perception de la formation professionnelle qui diverge de celle des DRH. En effet, selon une étude réalisée par Kelformation* en partenariat avec l'Ifop, les responsables RH estiment très majoritairement (71%) que les salariés sont impliqués dans leur parcours de formation professionnelle… Et ce alors qu’environ un tiers des salariés reste incapable de définir ses priorités de formation, et que près de trois sur dix reconnaissent ne jamais formuler de demande auprès de leur direction. Plus encore, la plupart des collaborateurs interrogés envisagent de ne suivre que les formations organisées par leur entreprise (56%). D’ailleurs, seul un salarié sur trois se déclare prêt à financer lui-même sa formation en 2010, un taux qui monte toutefois à 46% chez les cadres.

D’une façon générale, la majorité des salariés s’estime toujours mal renseignée sur ses droits à la formation et utilise principalement Internet pour s’informer.

Des demandes de formation non satisfaites

Autre point de divergence: moins d’un salarié sur trois déclare obtenir une réponse positive de sa DRH à ses demandes de formation, alors que les responsables RH/formation déclarent à 58% accepter souvent, voire systématiquement les demandes des salariés...

En revanche, salariés et DRH se rejoignent sur le choix des domaines de formations à suivre en priorité: les formations spécialisées sur le métier exercé par les salariés. Cette convergence d’opinion est néanmoins à nuancer: si les responsables RH privilégient ces formations, c’est parce qu’elles permettent aux collaborateurs d’optimiser leurs performances et donc d’améliorer la compétitivité de l’entreprise. Les salariés ont au contraire une démarche plus individualiste de développement des compétences au bénéfice de leur propre carrière. D’ailleurs, lorsqu’ils ont eu accès à la formation professionnelle, près de 80% des salariés en tirent généralement un bilan positif.

 

*Cette étude a été menée en  juillet 2010 auprès de 803 salariés.

Sur le même sujet

" L'excellence est toujours collective ! "
RH
" L'excellence est toujours collective ! "

" L'excellence est toujours collective ! "

Par Stéphane Diagana

Celui qui détient l'un des plus beaux palmarès de l'athlétisme français, Stéphane Diagana, analyse pour Action Co la vision du succès et de [...]

Les femmes prennent-elles le pouvoir aux achats ?
RH
Les femmes prennent-elles le pouvoir aux achats ?

Les femmes prennent-elles le pouvoir aux achats ?

Par Aude Guesnon

Le point de vue de Agnès Moreau, directrice des achats de Bouygues Télécom, Ahlem Hamdi, directrice des achats de Radio France, Emeline Trumeau, [...]

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
RH
[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Bank-Bank - Fotolia

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?

Par Nicolas Léger

Entre liberté d'expression et lien de subordination, tout est affaire de mesure et de circonstances. La critique émise par le salarié peut, [...]

Les sept fondamentaux du management bienveillant
RH
Les sept fondamentaux du management bienveillant
konradbak - stock.adobe.com

Les sept fondamentaux du management bienveillant

Par Jean-Pierre Lehnischi

"Il n'est de richesse que d'hommes" aimait à dire l'économiste Bodin. Capital, structure matérielle, personnel : voilà le triptyque gagnant [...]

La rédaction vous recommande

La révolution du paiement sans carte !
La révolution du paiement sans carte !

La révolution du paiement sans carte !

Par AirPlus

Avec la multiplication des deplacements professionnels la gestion des depenses devient un reel enjeu pour les entreprises Vous cherchez une [...]