Des sous-traitants chinois de Disney épinglés par une ONG

Publié par le

Dans les usines de Yonglida et Tianyu Toys, il apparaît que ni la loi chinoise, ni le code de conduite de Disney ne sont respectés selon l'ONG Peuples Solidaires.

  • Imprimer

Un rapport d’enquête publié par l'ONG Peuples Solidaires ce jour, révèle l’envers du décor chez deux sous-traitants de Disney établis dans la province du Guangdong, dans le Sud de la Chine. Ce document a été réalisé sur la base d’une traduction des rapports d’enquêtes publiés par l’Association des étudiants et universitaires contre la mauvaise conduite des entreprises (Sacom), une ONG de Hong Kong partenaire de Peuples Solidaires. Cette ONG avait déjà enquêté depuis 2005, auprès de neuf fournisseurs de Disney en Chine.

Dans les usines de Yonglida et Tianyu Toys, comme dans les 9 usines ayant précédemment fait l’objet d’une enquête de la part de la Sacom, il apparaît selon les ONG que ni la loi chinoise, ni le code de conduite de Disney ne sont respectés. Des milliers d’ouvriers, majoritairement de femmes, seraient en effet contraints de travailler entre 12 et 15 heures par jour,  28 jours par mois en moyenne, dans des conditions dangereuses, "pour des salaires qui leur permettent à peine de vivre", relate Peuples Solidaires.

Pourtant, Disney dit "s’engager à promouvoir et maintenir des pratiques internationales de travail responsables, à la fois dans ses opérations de licence et de sous-traitance directe partout dans le monde", rappelle l'ONG Peuples Solidaires.

En 1996, Disney s’est doté d’un code de conduite, à destination des fabricants, qui contient la liste des exigences de la société notamment en matière de droits de l’Homme au travail. Des dizaines de milliers d’audits sociaux sont également réalisés par la marque dans plus de 50 pays à travers le monde, y compris en Chine. Mais il semblerait que les travailleurs chinois reçoivent des injonctions de la part de leur hiérarchie lors de ces audits...

Le rapport d’enquête publié par Peuples Solidaires est disponible sur le site de l'ONG: www.peuples-solidaires.org/IMG/pdf/RapportDisneyFinal.pdf

Sur le même sujet

" L'excellence est toujours collective ! "
RH
" L'excellence est toujours collective ! "

" L'excellence est toujours collective ! "

Par Stéphane Diagana

Celui qui détient l'un des plus beaux palmarès de l'athlétisme français, Stéphane Diagana, analyse pour Action Co la vision du succès et de [...]

Les femmes prennent-elles le pouvoir aux achats ?
RH
Les femmes prennent-elles le pouvoir aux achats ?

Les femmes prennent-elles le pouvoir aux achats ?

Par Aude Guesnon

Le point de vue de Agnès Moreau, directrice des achats de Bouygues Télécom, Ahlem Hamdi, directrice des achats de Radio France, Emeline Trumeau, [...]

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
RH
[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Bank-Bank - Fotolia

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?

Par Nicolas Léger

Entre liberté d'expression et lien de subordination, tout est affaire de mesure et de circonstances. La critique émise par le salarié peut, [...]

Les sept fondamentaux du management bienveillant
RH
Les sept fondamentaux du management bienveillant
konradbak - stock.adobe.com

Les sept fondamentaux du management bienveillant

Par Jean-Pierre Lehnischi

"Il n'est de richesse que d'hommes" aimait à dire l'économiste Bodin. Capital, structure matérielle, personnel : voilà le triptyque gagnant [...]

La rédaction vous recommande