Mon compte Devenir membre Newsletters

[Tribune d'expert] "Analysez vos risques pour optimiser vos coûts d'assurance !"

Publié le par

L'assurance d'une entreprise est une nécessité vitale pour la pérennité de son activité en cas de sinistre. Mais comment faire pour l'optimiser lorsque qu'il n'y a pas de risk manager ou de spécialiste en assurances intégré ? Conseils d'expert.

Philippe Labau, expert Assurance chez Euklead

Philippe Labau, expert Assurance chez Euklead

L'assurance d'une entreprise, quelque soit sa taille, comporte un double challenge. C'est l'un des postes les plus lourds et les plus difficiles à appréhender de ses frais généraux. Mais surtout, c'est une nécessité vitale pour la pérennité de son activité en cas de sinistre. Dès lors, comment faire pour l'optimiser lorsque qu'il n'y a pas de risk manager ou de spécialiste en assurances intégré ?

C'est, malheureusement, au moment de la survenance d'un sinistre qu'un chef d'entreprise vérifie l'adéquation réelle de son contrat d'assurance avec ses risques, la qualité du service délivré par son assureur et l'efficacité de l'intermédiaire choisi. Une part d'inconnue qui peut réserver de mauvaises surprises et s'avérer très préjudiciable à un moment où l'enjeu est de permettre la continuité de l'activité, puis de replacer l'entreprise dans l'état où elle était avant le sinistre.

D'où viennent les surprises ?

Difficile, par temps calme d'imaginer le pire. Anticiper un sinistre, déterminer les risques à couvrir, pour quels montants, avec quelle franchise ... autant de questions auxquelles il faut pouvoir répondre pour s'assurer qu'une couverture est adaptée.

Bien souvent, c'est sur une perception qu'il a des risques et de la capacité de l'entreprise à les gérer que l'assureur délivre une couverture et détermine un tarif. Plus il est rassuré, plus il est enclin à offrir les meilleures conditions en matière de couverture et de prix.

La cartographie, un outil de pilotage des risques et de dimensionnement de la couverture

Dès lors, avoir la capacité de présenter à ses assureurs une cartographie de ses risques constitue un atout majeur. Mais c'est aussi un lourd travail que les PME ne peuvent pas toujours mettre en oeuvre, faute de ressources internes adaptées. Se faire accompagner par un professionnel peut être une option judicieuse. Pour réaliser cette cartographie, il faut effectuer au préalable un inventaire complet de ses risques assurables en les décrivant, les évaluant et en les hiérarchisant. Le document informatisé qui consigne ces travaux doit pouvoir être mis à jour en fonction de l'évolution des risques.

La quantification des risques est un exercice délicat qui demande souvent des approches successives. S'il est " simple" de faire appel à un expert extérieur pour déterminer la valeur de reconstruction de ses bâtiments, il est parfois moins aisé pour une activité multisites de déterminer la perte d'exploitation à couvrir en cas de sinistre et de définir les capitaux pour couvrir sa responsabilité civile notamment après livraison, frais de retrait etc, et de les adapter en fonction de l'évolution de l'activité. La répétition de l'exercice dans le temps permet d'affiner l'approche au fur et à mesure.

Opérer des choix

La dernière phase d'analyse des risques, sûrement la plus intéressante, est celle du traitement des risques. Réduction (prévention, protection), suppression (exemple : arrêt d'une activité non rentable avec un risque d'explosion important tant par sa fréquence que par son impact), transférer (exemple : sous-traiter une activité mal maîtrisée, assurer les autres activités), partager (exemple : la co-entreprise sur des projets nécessitant de s'adjoindre des compétences) sont autant de choix qui permettront d'arbitrer plus facilement.

Réduire les risques permet de demander à son/ses assureur(s), de réduire ses primes. Il est bien sûr fortement recommandé de convenir de ces réductions avec son/ses assureur(s) avant même d'entreprendre des efforts de réduction !

Cela réduit également la possibilité d'une inadéquation risques / couverture assurance, l'assureur et l'intermédiaire devant fournir, face à une analyse détaillée, des informations précises sur ce qui est couvert ou pas dans le contrat.

Des risques mieux gérés pour une meilleure profitabilité

Bien au-delà de la seule optimisation du programme d'assurance, la gestion des risques permet au chef d'entreprise d'augmenter sa profitabilité (en abaissant ses coûts), de disposer d'outils d'anticipation et de prise de décision et de réduire la probabilité de mise en cause personnelle des dirigeants. La gestion des risques est un outil moderne et efficace de pilotage pour le dirigeant. Incontournable dans les grandes entreprises, il peut désormais se généraliser dans les PME avec l'aide de professionnels extérieurs.

L'expert

Titulaire d'un diplôme européen en sécurité générale (CNPP), d'une formation en inspection technique de 2 ans à UAP, d'un MBA en consulting management, Philippe Labau a 28 ans d'expérience dans le domaine de l'assurance. Il a été directeur technique Assurance vie et non vie puis directeur général de filiales vie et non vie de l'UAP, Axa et Groupama dans 7 pays différents sur quatre continents. Il est aussi formateur à l'ESC Toulouse.

La société

Euklead est un réseau français collaboratif qui réunit 25 experts autour d'un coeur de métier : l'accompagnement des entreprises dans l'optimisation de leurs coûts de fonctionnement, ainsi que certaines prestations de conseil opérationnel.