Mon compte Devenir membre Newsletters

(Tribune) La "Warm Up Session": un levier pour motiver ses fournisseurs

Publié le par

La "Warm Up Session" est une réunion d'information les fournisseurs, en amont du lancement d'un appel d'offres important ou pour un projet stratégique de l'entreprise. L'objectif est que les fournisseurs comprennent les besoins de l'entreprise et répondent avec les ressources nécessaires.

(Tribune) La 'Warm Up Session': un levier pour motiver ses fournisseurs

Qui n'a jamais été confronté à un appel d'offres infructueux ? Cet échec s'explique le plus souvent par l'un ou plusieurs des éléments suivants: manque de compétition (pas/peu d'offres reçues), manque de qualité dans les réponses des fournisseurs, réponses reçues trop en retard, impératif de l'acheteur non pris en compte, besoin mal exprimé ou bien encore manque criant d'intérêt de la part du fournisseur. Pour éviter cette mésaventure ou plus généralement pour optimiser la qualité des offres en fin de RFQ, il existe une solution : les "Warm Up Session".

Définition. La "Warm Up Session" est une réunion d'information avec le plus grand nombre de fournisseurs, préalablement au lancement d'un appel d'offres important ou pour un projet stratégique de l'entreprise.

Attention ! Ne pas confondre les "warm up session" avec les réunions annuelles avec les fournisseurs comme les "strategic reviews" ou encore les "performance review". Les "warm up session" ciblent un appel d'offres en particulier. Il s'agit ici de créer l'événement afin que les fournisseurs comprennent les besoins de l'entreprise et répondent avec les ressources nécessaires dans le délai imparti. La réunion ne sert pas à préparer une future négociation, mais au contraire, sert à communiquer autour de son appel d'offres. C'est avant tout un outil de communication et de marketing pour impliquer au mieux les fournisseurs dans leurs offres.

L'atmosphère de ce type de réunion doit être conviviale afin de créer un dialogue, un échange entre l'acheteur et les fournisseurs. Bien que le message soit centré autour de l'entreprise, il doit rester humble et diplomatique.

Contenu de la session. Pour être performante la session doit comporter quatre volets.

- Le premier est la mise en avant de l'entreprise. Il faut rappeler pourquoi les fournisseurs doivent passer plus de temps sur votre projet plutôt que sur celui de votre concurrent. On peut citer les exemples d'arguments suivants : respect des dates de paiement, stabilité du panel fournisseur, relations avec les fournisseurs, parts de marchés, etc.

- Le second volet consiste à mettre en avant le marché. L'étape a pour objectif de présenter les perspectives de croissance du marché selon le secteur (aéronautique, automobile, construction, etc) et le pays/région.

- Le troisième volet est la promotion du projet ainsi que sa description détaillée. Il doit contenir la présentation de l'offre technique de l'entreprise, des besoins, du planning du projet et de l'appel d'offres, des lots, de la stratégie achats,... C'est la partie " technique " de la session. Ici, le but est de présenter aux fournisseurs quelles sont nos attentes et quels sont les principales spécificités/contraintes à respecter pour s'assurer de recevoir des offres adaptées et dans les temps.

- Le dernier volet se concentrera sur les avantages que peuvent en tirer les fournisseurs à travailler avec vous sur ce projet en particulier. Les interlocuteurs présents dans la salle seront des commerciaux. Le message de l'acheteur doit s'orienter d'un point de vue strictement commercial. L'acheteur devra présenter aux fournisseurs les bénéfices que ceux-ci pourront en tirer : implantation dans un nouveau pays stratégique ou un nouveau marché, volumes garanties sur dix ans, possibilité de développer des brevets, etc. Il ne faut pas perdre de vue l'objectif : vendre son entreprise et son projet pour obtenir les meilleures propositions de la part des fournisseurs.

Lire la suite en page 2 : Avantages. Ce type de réunion permet réellement de créer un "buzz" autour d'un appel d'offres.