Mon compte Devenir membre Newsletters

(Tribune) Oalia va déployer le SI du pilotage des achats du ministère de la Défense

Publié le par

L'éditeur français Oalia, accompagné des sociétés de conseil IBM et Klee, a gagné le projet Alpha. Le choix du ministère de la Défense désigne Oalia comme le futur acteur leader de l'achat public.

(Tribune) Oalia va déployer le SI du pilotage des achats du ministère de la Défense

Voilà plusieurs années que, sous la houlette de Jean Bouverot, se professionnalise le premier acheteur public de France, le ministère de la Défense. "Dur avec les sujets, doux avec les hommes", se plaît à rappeler ce professionnel venu du privé pour mener cette importante transformation des hommes et des organisations.

Le projet MPHA, modernisation, rationalisation et simplification des achats

Premier défi : les trois années du projet MPHA, cet ambitieux programme de rationalisation, d'homogénéisation et de simplification des processus des différentes entités aux métiers si semblables et si différents composant les armées. Doublement ambitieux car MPHA s'inscrivit aussi dans une dynamique interministérielle dont chacun devinera la complexité lorsqu'elle s'ajoute à un projet déjà hors normes.

Le projet Alpha, instrumentalisation des processus

Le projet Alpha. Tous les éditeurs de logiciel et les sociétés de conseil de l'Hexagone ont entendu parler de ce programme. Beaucoup entrèrent en compétition tant l'instrumentalisation de la refonte de la dizaine de SI achats du premier acheteur public avait de quoi aiguiser les appétits. Le marché fut attribué en mars 2015 sur un choix remarquable et responsable de la Mission des Achats du ministère de la Défense.

Mars 2015, le SI Alpha est confié à Oalia

L'éditeur français Oalia, accompagné des sociétés de conseil IBM et Klee, a gagné le projet Alpha. IBM et Klee me pardonneront mon tropisme éditeur mais cette marque de confiance en une PME française est un mouvement décisif pour l'outillage de l'achat public. Avec cette prise de responsabilité et de risque mesuré , la Mission des Achats du MinDef montre qu'un donneur d'ordre peut influer sur le marché éditeur au profit de l'innovation et des PME.

Nous connaissions déjà la qualité de Oalia Public Procurement qui a sorti, il y a quelques semaines, d'Excellence, sa nouvelle version Cloud et sa méta modélisation. Cet éditeur a la capacité d'étonner son monde. Voilà qui est fait et le choix du ministère de la Défense désigne Oalia comme le futur acteur leader de l'achat public.


Par Patrick Chabannes, auteur du blog La Gazette de Cyrenac