Mon compte Devenir membre Newsletters

Pierre & Vacances mise sur Ivalua Buyer pour la gestion de ses contrats fournisseurs

Publié le par

Le groupe Pierre et Vacances - Center Parcs a retenu la dernière version d'Ivalua Buyer pour la gestion de ses contrats fournisseurs. A terme, plus de 300 acheteurs, juristes et prescripteurs utiliseront cet outil qui référencera les 5000 contrats du groupe.

Pierre & Vacances mise sur Ivalua Buyer pour la gestion de ses contrats fournisseurs

Doté du système d'information SAP, le groupe Pierre & Vacances - Center Parcs a choisi Ivalua pour la gestion automatisée de ses contrats fournisseurs. Ivalua Buyer qui a été désigné récemment par le cabinet indépendant Forrester comme "éditeur majeur" grâce à cette solution.

Pour le leader européen du tourisme de proximité, qui a réalisé l'an dernier 1,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires, cette décision était une nécessité car, comme l'explique Martin de Neuville, directeur des achats du Groupe Pierre & Vacances Center Parcs, "nous avions un problème de visibilité de l'intégralité de nos contrats (hors contrats cadres). Il y avait donc un certain risque dans la gestion de ces contrats".

Inventaire et vérification des données

L'ambition du groupe : faciliter l'automatisation de la gestion du cycle de vie des contrats, depuis leur rédaction, leur négociation et ce jusqu'à leur renouvellement, résiliation ou expiration. "Nous avons choisi Ivalua pour la facilité d'implémentation de l'outil, explique le directeur des achats, ainsi que pour son ergonomie intuitive".

Le groupe, qui compte 300 sites en Europe et en Méditerranée et gère plus de 50 000 appartements et maisons, dénombre environ 20 contrats par site. L'implantation de ce nouvel outil en mode Saas est donc l'occasion pour la direction des achats de faire l'inventaire des contrats et de vérifier l'exactitude des données. 767 contrats ont déjà migré vers l'outil, l'objectif étant de dématérialiser les 5000 contrats du groupe.

En page 2 : "Les acheteurs doivent convaincre les juristes" et "Les bénéfices attendus"