Mon compte Devenir membre Newsletters

[Dossier] Les réseaux d'acheteurs les plus influents et ce qu'il faut en attendre

Publié le par

Propulseurs de carrière et lieux d'échange autour de bonnes pratiques, les clubs et autres réseaux d'anciens élèves offrent à la fonction achats un moyen supplémentaire de monter en compétence. Panorama des réseaux qui comptent.

[Dossier] Les réseaux d'acheteurs les plus influents et ce qu'il faut en attendre

"Je fais partie de l'Association des directeurs et responsables achats (Adra), témoigne Séverine Fletcher-Colombel, directrice achats groupe de la Compagnie des Alpes. Ses membres échangent sur les bonnes pratiques et sur les problématiques rencontrées, que ce soit en interne ou en externe, et se benchmarkent, ou encore sourcent de nouveaux fournisseurs. Cela aide à prendre de la hauteur, à sortir du quotidien et à réfléchir ensemble aux axes de progrès de la fonction achats."

À l'instar de la directrice achats, nombreux sont les membres de la fonction à rechercher des moments privilégiés d'échange avec leurs pairs, tant sur leurs problématiques quotidiennes - la place des achats dans l'entreprise ou le risque fournisseurs, par exemple - que sur des sujets de prospective. Incontournables, les réseaux d'anciens de grandes écoles et les clubs d'acheteurs relèvent le défi, à grand renfort d'after-work, de commissions, de pages LinkedIn dédiées et de conférences. Ils proposent, aussi, networking oblige, d'aider les acheteurs en herbe, en reconversion ou, simplement, à la recherche d'un emploi, à trouver un poste. Décision Achats a répertorié pour vous les principaux réseaux achats et fait le point sur ce qu'il faut vraiment en attendre.

Benchmark et bonnes pratiques

Échanger, tel est le leitmotiv des achats. Les clubs et autres réseaux l'ont bien compris, qui multiplient les événements idoines. À l'instar du Groupement achats et supply chain d'HEC, créé en 2010, et qui regroupe les professionnels des achats et de la supply chain, anciens diplômés de l'école de commerce, mais aussi quelques directeurs administratifs et financiers, professionnels des ressources humaines ou du juridique.

" Le groupement, de 450 membres, est basé sur des valeurs de partage et de solidarité, prône Marc-Antoine Selaquet, son président et managing partner de Karmas. Nous sommes un lieu d'échanges, convivial, sur les bonnes pratiques, notamment via les témoignages de directions achats matures. " En pratique, sont organisés, tous les deux mois, de 19 à 21 heures, des after-work thématiques, ainsi que des petits-déjeuners. " L'une des missions du groupement est de créer des synergies entre différents groupements et pôles, comme un événement sur les achats dans les ressources humaines, organisés avec le groupement RH d'HEC, commente Marc-Antoine Selaquet. L'idée est vraiment de se mélanger et de ne pas rester entre purs acheteurs. "

Être dans le concret, tout en prenant de la hauteur : les attentes des acheteurs vis-à-vis des réseaux ne sont pas contradictoires. " Les acheteurs recherchent du contenu et, plus que tout, des solutions concrètes ", confirme Marc Sauvage, président de la Compagnie des dirigeants et acheteurs de France (CDAF) et de ses 2 500 adhérents. L'association mise, d'ailleurs, sur des groupes de benchmark (GEB) thématiques - tels qu'achats de prestations intellectuelles, transport, télécoms, achats publics, chimie, évaluation fournisseurs, lean aux achats - afin de regrouper les acteurs de la fonction achats par "secteur" et exposer leurs retours d'expérience.

Au programme, " élaborer un référentiel de bonnes pratiques, partager des études économiques conjoncturelles, donner les tendances du marché, déterminer les indicateurs pertinents dans le secteur, identifier les évolutions technologiques ou réglementaires éventuelles et recommander les modèles d'organisation ". Mais, le président de la CDAF d'observer, également : " Les acheteurs ne peuvent pas progresser, s'ils restent dans leur propre monde ". Un constat que dresse aussi Pascal Servy, vice-président purchasing et procurement chez Elis, membre de la CDAF et des Anciens du master management stratégique des achats (Desma), qui attend, notamment, d'un réseau, " de sortir le nez du quotidien et de [s]es achats propres, de gagner en hauteur de vue par la confrontation des idées, et de pouvoir rapidement faire des benchmarks ".

Cliquez ici pour continuer la lecture sur la page suivante.