Mon compte Devenir membre Newsletters

Les outils d'e-achat permettent d'augmenter la performance des équipes

Publié le par

L'amélioration de la performance achats suppose un suivi régulier difficile à assurer sans outils informatiques. Une table ronde sur le sujet, qui s'est tenue début octobre dans le cadre du salon Solutions e-Achats, a permis de faire le point sur la problématique.

Les outils d'e-achat permettent d'augmenter la performance des équipes

Les outils d'e-achat permettent non seulement d'augmenter la performance des équipes, mais aussi de la mesurer. Et, si possible, de mettre en place un plan d'amélioration continue. Encore faut-il savoir de quoi l'on parle, ont précisé, d'entrée, les intervenants invités à débattre sur le sujet. Sachant, comme l'a indiqué Anne-Marie Guillemoteau, présidente du cabinet de conseil Effixens, que "tout dépend du contexte de l'entreprise et de ses objectifs". Objectifs qui peuvent aussi varier en fonction du rattachement hiérarchique de la direction des achats ou des nouveaux enjeux, par exemple en termes de développement durable, d'innovation, etc.

Si la réduction des coûts reste souvent une priorité à courte terme, sous la pression du contrôle de gestion, la valeur ajoutée pour la stratégie globale de l'entreprise entre de plus en en plus en ligne de compte dans l'évaluation de la performance de la direction des achats. "La réflexion s'inscrit désormais dans la durée, avec un raisonnement moins court-termiste et beaucoup plus tourné vers l'avenir", constate ainsi Maurice Hamoir, business developer chez BravoSolution, qui a auparavant travaillé au sein l'entité d'IBM en charge de prestations d'achats externalisés. "La qualité de service, interne et externe, l'agilité ou la capacité des acheteurs à agir rapidement dans le cadre d'une vision globale sont remontées en tête des critères d'évaluation", a effectivement témoigné Sylvie Noël, directrice des achats du groupe Covéa (Maaf, MMA, GMF), utilisateur de la suite Ivalua Buyer.

L'approche de la performance et comme une course de relais

Confirmant la nécessité d'une approche globalisée de la performance, le sprinter Jean-Charles Trouabal, recordman du monde du relais en 1990, aujourd'hui consultant spécialisé dans la performance collective, a dressé un parallèle avec le sport. Selon lui, deux notions sont cruciales : la durabilité, pour que la performance se prolonge dans le temps, et l'efficacité. "Pour être profitable, il faut que la performance soit efficace dans la globalité, qu'elle soit collective, comme dans une course de relais, a-t-il expliqué. A quoi cela servirait-il que les achats soient performants si c'était, au final, au détriment de l'entreprise ?" Soutenu dans son analyse par Gérard Dahan, directeur général EMEA d'Ivalua, également ancien sportif de haut niveau avec le PSG-Asnières Handball, il a aussi insisté sur la notion d'efficience, pour atteindre le même résultat avec moins de moyens. "Les acheteurs peuvent alors utiliser l'énergie économisée ailleurs, et gagner encore en performance".

Seulement, ces nouveaux critères sont-ils facilement mesurables et les outils informatiques apportent-ils une aide ? "La mesure des gains financiers, et encore plus des dépenses évitées, est déjà très difficile", a tenu à rappeler Anne-Marie Guillemoteau. Tout en reconnaissant que les nouvelles solutions dédiées à la mesure de la performance financière des achats présentaient un certain intérêt. "Pour les aspects qualitatifs, les outils apportent aussi une aide", a poursuivi Maurice Hamoir. "Ils permettent, par exemple, de gérer des enquêtes par questionnaire pour évaluer la satisfaction des clients internes quant à la qualité du service rendu par les achats". Les nouveaux outils offrent surtout une pro-activité pour maximiser la performance future, en ne se limitant plus à l'analyse des situations passées. "Il est désormais possible d'agir par anticipation, notamment en matière de gestion des fournisseurs, pour sécuriser le panel par un meilleur sourcing et une analyse des risques plus poussée", a confirmé Gérard Dahan. Ce qui suppose, parallèlement, de s'intéresser aux fonctionnalités collaboratives.


Retrouvez plus d'articles sur le Blog de Thierry Parisot, "Systèmes d'information achats"