Mon compte Devenir membre Newsletters

Consolidation du marché P2P, Perfect Commerce en croissance cible des acquisitions

Publié le par

"Notre croissance organique sera renforcée par un programme d'acquisitions ciblées dans les mois à venir. Notre solidité financière et nos références, nous mettent en bonne position pour être un consolidateur du marché", indique Martial Gérardin, directeur Général de Perfect Commerce Europe.

Consolidation du marché P2P, Perfect Commerce en croissance cible des acquisitions

Perfect Commerce Europe, l'une des stars du Procure to Pay de l'Hexagone, a vu son chiffre d'affaires augmenter de 20% en 2014. Les résultats financiers positifs et le gain de quelques clients significatifs de ces trois dernières années lui donne de l'appétit, nous annonce Patrick Chabannes, sur son blog Cyrénac. Lequel rapporte cette phrase de Martial Gérardin, directeur Général de Perfect Commerce Europe :"Notre croissance organique sera renforcée par un programme d'acquisitions ciblées, notamment en Europe, dans les mois à venir. Notre solidité financière et nos références nous mettent en bonne position pour être un consolidateur du marché", indique

Après Sodexo, Renault et Imerys, Geodis et Schneider Electric auraient rejoint le club de ses clients tandis que St Gobain aurait mis fin à ses relations avec Ariba en lui préférant PerfectShop, croit savoir Patrick Chabannes, qui précise que ces informations sont "non confirmées par l'éditeur".

"Perfect Commerce profite des avantages de sa solution en mode SaaS multitenants dotée d'un solide moteur de workflow et d'une gestion de catalogue performante en partenariat avec Jcatalog. Le Hub d'échange B2B tend à devenir une des offres de valeur de l'éditeur. Une vue détaillée de l'offre de l'éditeur est à l'étude", annonce Patrick Chabannes.

"Si la tarification du Hub n'est pas encore connue", précise le bloggeur, "il semble acquis que Perfect Commerce ait choisit un modèle économique impliquant, en sus de ses clients, la facturation des fournisseur." Et Patrick Chabannes, qui n'apprécie habituellement "cette relation créée par l'un et subie par les autres", de préciser qu'il a reçu de la part de Martial Gérardin, l'assurance que "son entreprise veille scrupuleusement à ce que les fournisseurs utilisant ses services paient pour la valeur qu'ils reçoivent, et ont toujours la possibilité d'être dans un modèle gratuit."

Pour lire l'intégralité de ce texte, aller sur le blog Cyrénac.