Mon compte Devenir membre Newsletters

Comment identifier les axes d'améliorations de la fonction achats ?

Publié le par
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?

Interopsys, société éditrice d'une solution de pilotage des processus métiers (BPM), propose un test dédié aux acteurs de la fonction achats. L'objectif est de permettre à ces professionnels de mettre en évidence les axes d'amélioration de leur organisation.

Comment identifier les axes d'améliorations de la fonction achats ?




Parmi les clients d'Interopsys, on retrouve des acheteurs publics confrontés à de multiples défis :évolution règlementaire, dématérialisation, formalisation d'un guide interne, identification des besoins, sourcing, suivi des marchés, gestion des budgets, pilotage de procédure adaptée et bien d'autres encore. Des challenges qu'il faut bien entendu relever si les acheteurs veulent rester performants dans leur mission. La société Interopsys est donc partie de ce constat pour réaliser un test à grande échelle en s'appuyant sur les situations réelles que ses consultants ont pu rencontrer chez leurs clients issus de la sphère publique.

En outre, les nouvelles mesures mises en place par le gouvernement et la préconisation de bonnes pratiques interviennent en supplément des défis liés à la transformation numérique. Par exemple, la dématérialisation des documents qui devient obligatoire à partir de 2018. Ces nouvelles dispositions impliquent pour les services achats de mettre en place de nouvelles méthodes d'organisation et parfois d'intégrer des outils supplémentaires au sein de leur fonctionnement.

Dans ce contexte, il peut s'avérer difficile pour les acheteurs d'identifier précisément les pistes d'amélioration et les changements à mettre en place.

Quels pourraient être vos pistes d'amélioration ? Faîtes-le test !

Selon un rapport publié en 2016 sur le patrimoine des collectivités territoriales, les collectivités pourraient économiser jusqu'à 2 milliards d'euros sur 3 ans en optimisant leur fonction achats. Restent à identifier les axes d'améliorations possibles que ce soit en termes de communication, de formalisation, d'automatisation ou encore d'optimisation.

Ce test a pour vocation d'aider les services achats à établir un premier diagnostic et à évaluer leur performance.



Je fais le test !


Et du côté des achats privés ?

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, il existe plusieurs similitudes entre les acheteurs publics et privés. S'il est vrai que l'achat public apparaît en général plus procédurier, les grandes étapes n'en demeurent pas moins les mêmes, du recueil du besoin à l'exécution du marché en passant par la phase de contractualisation. Par ailleurs, les deux sphères, privée et publique, ont tendance ces dernières années à s'influencer l'une l'autre. Du côté de l'achat public par exemple, on commence à voir apparaître chez les acheteurs des profils plus orientés vers la négociation et le marketing, influence directe du monde privé sur la sphère publique.


Actuellement, le test s'adresse aux acheteurs publics. Très prochainement, un nouveau test sera disponible pour les acheteurs privés.