Mon compte Devenir membre Newsletters

Astuces pour construire une bonne stratégie achats

Publié le par

Agressive, équilibrée ou alternative? Après avoir décrypté la cartographie des achats, le cabinet Buy Made Easy explique comment construire sa stratégie achats d'après la célèbre matrice de Kraljic.

Astuces pour construire une bonne stratégie achats

"La matrice de Kraljic [NDLR : du nom du directeur de McKinsey Peter Kraljic] est de plus en plus d'actualité. Aujourd'hui, les entreprises où la fonction achats est arrivée à maturité doivent se concentrer sur la création de valeur", explique Olivier Audino, directeur général de Buy Made Easy (BME), cabinet de consultants en achats.

Et l'idée du 80/20 (où 20% des catégories achats représentent 80% de la dépense) inspiré de l'économiste italien Vilfredo Pareto semble obsolète! "Il s'agit de prioriser les achats par la valeur comme le préconise P. Kraljic et non de s'attacher à la dépense comme V. Pareto!"

La matrice de Kraljic propose de classer les achats selon 2 axes : un axe basé sur la complexité des achats : facilité d'approvisionnement, marché concurrentiel ou non? ... (en abscisse) et l'importance stratégique des achats (en ordonnée). Cela conduit à définir 4 catégories d'achats : les achats simples, lourds, critiques et stratégiques.

Dans le détail et pour rappel:

-les achats dits simples (ex : fournitures de bureau) ont peu d'impact sur le business de l'entreprise et se trouvent facilement.

-les achats dits lourds (ex : électricité) n'ont pas une grande valeur stratégique mais l'approvisionnement peut être complexe.

-les achats dits critiques (ex : moteur) sont des produits ou services à forte valeur ajoutée pour l'entreprise mais il n'y a pas de problème d'offre.

-les achats dits stratégiques (ex : matière première) sont les plus complexes. Ils sont différenciant pour l'entreprise dans un secteur concurrentiel et il peut être difficile de se les procurer.


Source : Excellence Opérationnelle.tv

Superposer sa cartographie achats sur la matrice

Pour réaliser sa stratégie achats, "il suffit de prendre l'ensemble des catégories achats définies préalablement lors d'une cartographie achats et de superposer celle-ci sur la matrice de Kraljic", résumé Olivier Audino de BME. Pour cela, BME a listé une vingtaine de questions afin d'aider les acheteurs à positionner leurs achats sur la matrice. [cf. tableau ci-dessous].

Une fois ce positionnement réalisé, 3 types de stratégies achats sont élaborées. On trouve une stratégie achats dite agressive, d'équilibre, ou alternative. [cf. tableau ci-dessous]



Lire aussi : Fournisseurs / acheteurs : quels rapports de force?

Extraits : Décision Achats présente, le temps de quatre feuilletons, des extraits de l'ouvrage "Stratégie achats" aux éditions Eyrolles, cosigné par Olivier Wajnsztok, Isabelle Royal, Hugues de Sazilly et Jean-Philippe Cécille. Fournisseurs / acheteurs : quels rapports de force? Le premier épisode de notre feuilleton s'arrête sur une matrice de rapport de force dite "matrice de Wajnsztok", du nom d'un des auteurs. Une approche innovante et plutôt ludique pour comprendre et analyser les rapports de force entre acheteurs et fournisseurs.