Mon compte Devenir membre Newsletters

Assurances des entreprises: les clés pour négocier ses contrats

Publié le par

A trois mois du renouvellement tacite des contrats d'assurance, les entreprises ont intérêt à faire le point. Pour bénéficier des réelles opportunités qui peuvent se présenter, mieux vaut mettre en oeuvre une démarche d'analyse et d'audit de ses besoins.

Assurances des entreprises: les clés pour négocier ses contrats

L'assurance est un poste clé dans la gestion et le développement d'une entreprise. Souvent considérée comme un coût subi, elle peut pourtant faire l'objet une véritable stratégie d'optimisation. De réelles opportunités peuvent se présenter, à condition de mettre en oeuvre une démarche d'analyse et d'audit de ses besoins, de réflexion sur les moyens d'améliorer la prévention et de consultation du marché.

Et la période est propice pour les entreprises pour faire le point sur leurs couvertures et contrats d'assurance. Avec deux à trois mois de préavis avant le renouvellement tacite des contrats en janvier 2016, c'est dès maintenant qu'elles doivent remettre leurs contrats sur le marché. Quels sont les pièges à éviter, les bonnes pratiques à mettre en place pour profiter des meilleures conditions, comment mener sa consultation? Voici quelques clés pour anticiper ces changements.

Analyser ses propres besoins pour adapter ses contrats

Les besoins de couverture en assurance et les risques liés à l'activité sont variables d'une entreprise à une autre, selon sa taille ou son activité. Ils évoluent aussi avec le développement de l'entreprise et nécessitent de réadapter les contrats très régulièrement.

- La première étape consiste à mener une réflexion intégrale sur les risques et les besoins de l'entreprise.

- Pour ne pas être confrontée à des frais très élevés de prise en charge de sinistre non identifié dans le contrat, l'entreprise doit penser à remettre à jour ses contrats et dispositions à chaque évolution d'activité de l'entreprise.

- Pour mieux comprendre et identifier ses besoins, elle peut faire analyser les sinistres qu'elle a subis, ce qui permet également d'agir sur la prévention pour éviter leur répétition, et de montrer à l'assureur une volonté commune de maîtrise des coûts.

Des leviers de négociation

L'entreprise a alors plus de marges de manoeuvre pour négocier ses futurs contrats :

- exposition précise des risques à l'assureur, dans une présentation juste mais positive;
- clauses plus adaptées à son activité actuelle;
- renégociation si dispositions non adaptées, ou en cas de couvertures devenues inutiles;
- négociation des primes de risque liées à la sinistralité. Une mise à jour des provisions de sinistres de l'assureur et une évaluation de ses recours engagés permet parfois de diminuer la statistique de l'assureur, qui sert de base aux discussions tarifaires.

Enfin, un levier de négociation important consiste à montrer à l'assureur ou au courtier la bonne connaissance de ses risques et les actions pour les réduire grâce à des exemples concrets de mesures de prévention.

Lire en page suivante: "Conseils pour une bonne consultation des assureurs"


Mot clés : Achats |

Benoit de Fontenay, Euklead