Mon compte Devenir membre Newsletters

La surtaxe Lufthansa est entrée en vigueur

Publié le par

Le groupe allemand assure que, grâce à la surtaxe de 16 euros entrée en vigueur ce jour, "les frais de réservation via les GDS", seront "plus transparents et équilibrés" et met en avant son site dédié aux professionnels. Mais la révolte gronde côté travel managers...

La surtaxe Lufthansa est entrée en vigueur

"Les compagnies du groupe Lufthansa - Austrian Airlines, Brussels Airlines, Lufthansa et SWISS - ont franchi une étape importante aujourd'hui dans leurs efforts visant à moderniser la réservation de billets", annonce le groupe allemand dans un communiqué envoyé ce matin à la rédaction. " La taxe DCC (distribution cost charge") de 16 euros pour tout billet acheté par les GDS est donc entrée en vigueur ce jour.

Le groupe Lufthansa estime visiblement que sa mesure passera comme une lettre à la poste grâce à la concertation qu'il estime avoir menée : "De nombreuses collaborations avec des partenaires variés dans le secteur de distribution des billets d'avion ont été initiées ces dernières semaines. Les efforts engagés pour développer et créer de nouveaux canaux de réservation en "connexion directe" ont suscité un fort intérêt de la part de certains industriels", indique le communiqué de presse. "Le marché est clairement ouvert à l'innovation et aux évolutions de cette nature", appuie Jens Bischof, membre du bureau exécutif et directeur commercial de Lufthansa German Airlines. Qui, résolument positif, ajoute:"La réorganisation de notre dispositif de distribution des billets a engendré de nombreux échanges d'idées et d'expériences au sein de notre secteur".

Quant aux "mauvais coucheurs", ils sont presque oubliés: "Ce processus est également controversé", concède Jens Bischof. "Cependant, nous sommes plus convaincus que jamais que le fait de proposer des canaux supplémentaires de réservation à la fois plus élaborés et moins coûteux et qui, dans le même temps, nous permettent de mieux valoriser nos produits, est dans l'intérêt de nos clients. C'est pourquoi nous allons poursuivre le processus en cours."

Voilà tout.

Les mécontents pourraient toutefois ne pas avaler aussi facilement la pilule, comme le démontre une enquête menée par l'association de travel managers GBTA sur le marché américain: la moitié (50%) des acheteurs voyages US dont le programme aérien comprend la Lufthansa en tant que transporteur privilégié "envisagent de réduire leurs dépenses une fois la taxe appliquée". En outre, "51% des acheteurs s'apprêteraient à retirer le groupe allemand de ses fournisseurs préférentiels".

GBTA dont la position quant à cette mesure est claire: "Les différents sondages réalisés par GBTA aux Etats-Unis et en Europe auprès des travel managers et associations partenaires ont abouti aux mêmes résultats. Les travels managers ont exprimé leur inquiétude quant à la nouvelle taxe DCC instaurée par le groupe Lufthansa. GBTA est déçu que le groupe Lufthansa ait décidé de mettre en application cette taxe et s'attachera désormais à aider les travels managers à évaluer l'impact que cette taxe supplémentaire aura sur leur budget."


Lire la suite de cet article en page 2