Mon compte Devenir membre Newsletters

Voyages d'affaires : et si l'innovation passait par les start-up?

Publié le par

L'innovation dans le voyage d'affaires passe par une meilleure connaissance du parcours client grâce au big data mais aussi par des applications mobiles toujours plus avancées. Welcome city lab, incubateur de start-up sur le voyage d'affaires veille à faire émerger les pépites de demain.

Voyages d'affaires : et si l'innovation passait par les start-up?

"Il existe 3 typologies d'entreprises face à l'innovation: l'entreprise agile qui va modifier ses habitudes, l'inquiète qui se méfie des avancées technologiques et enfin l'attentiste qui attend de voir ce qui se passe", explique Marcel Lévy, rédacteur en chef de deplacementspros.com et animateur d'une table-ronde sur "l'innovation : l'avenir des déplacements professionnels sera à la main ou au poignet du voyageur d'affaires?" à l'occasion du salon ITM Top Resa.

Aujourd'hui, le temps de la technologie est plus rapide que le temps de la décision. Et cela peut-être une source de développement et d'inquiétude. Qu'en est-il dans le domaine du voyages d'affaires?

Innovation et big data

Chez Amadeus, "on peut être innovant dans une tendance existante", explique Bertrand Flory, responsable commercial comptes Corporate. Ainsi, ce fournisseur de solutions informatiques pour l'industrie du tourisme et du voyage a mis en place une solution de travel & expense avec la possibilité de rajouter des fonctionnalités et du contenu. "L'innovation passe par la personnalisation de l'offre grâce au big data", ajoute ce dernier.

Chez Egencia, l'innovation se reconnaît quand "le succès commercial engendre un changement sociétal" avant d'ajouter "Il faut maîtriser la technologie car sinon il n'y a pas d'expérimentation possible", précise Jean-Noël Lau Keng Lun, senior director, product marketing au sein de l'agence de voyages. L'appli tripnavigator est qualifiée d'"approche digitale". "Nous avons beaucoup appris d'Expedia. Le succès d'une application passe par la continuité de l'information et une interface facile d'usage et d'accès".

Les technologies évoluent très rapidement et les cycles d'innovation sont de plus en plus courts. Ainsi, Welcome city lab, incubateur de start-ups sur le tourisme d'affaires, le voyage d'affaires mais également sur le tourisme de loisirs veille à faire émerger les nouvelles pépites technologiques de demain. Pour Laurent Queige, délégué général du Welcome City Lab, "l'innovation est une invention qui rencontre un marché et devient solvable", avant de préciser "l'innovation n'est pas que de la technologie". Elle peut être de service ou d'usage.

Welcome city lab, l'incubateur des pépites de demain

Ce dernier identifie 3 tendances : celle du marketing expérimental (soit le besoin pour le voyageur d'avoir une expérience personnelle loin du tourisme de masse), l'exploitation du big data pour la connaissance du parcours client, et enfin une consommation collaborative de contacts directs entre utilisateurs sans l'intermédiation de professionnels.

Le délégué général cite 3 exemples de start-up innovantes :

Bird Office, un service de locations de salles qui permet de louer une salle de réunion ou de partager sa salle de réunion d'entreprise avec d'autres sociétés.

Simpki, un moteur de recherche pour trouver au meilleur prix le transport et l'hébergement. L'outil compare les meilleures offres d'hébergement entre particuliers ainsi que les transports traditionnels et collaboratifs les plus malins afin de proposer à l'utilisateur des combinaisons " Transport + Hébergement " qui optimise son budget weekend et vacances. Si la solution semble plus adaptée au tourisme de loisir, "elle peut aussi convenir aux voyageurs d'affaires".

Optionizr permet aux internautes de poser une option sur un vol avant de se décider à faire un achat.