Mon compte Devenir membre Newsletters

Réduire les tensions liées aux déplacements professionnels engendrerait de réels bénéfices pour les entreprises

Publié le par

Les quatre améliorations plébiscitées selon les Road Warriors sont la possibilité de prendre des vols directs / de choisir des hôtels plus confortables / le droit de voyager en classe business pour les voyages de plus de 6 heures / un temps de récupération additionnel suivant un long déplacement.

Réduire les tensions liées aux déplacements professionnels engendrerait de réels bénéfices pour les entreprises

Une nouvelle étude intitulée "Traveler Friction : Insights from U.S. Road Warriors" révèle l'importance des politiques voyages sur les objectifs économiques des entreprises, ainsi que l'impact des déplacements professionnels réguliers sur les voyageurs d'affaires. Cette étude, réalisée par Airlines Reporting Corp. (ARC), en association avec American Express Global Business Travel (GBT) et tClara a été dévoilée, le 18 juillet dernier à Denver, lors de la Convention 2016 de la Global Business Travel Association.

"Avec cette analyse, nous souhaitons apporter un nouveau regard quant à l'incidence du stress sur les voyageurs professionnels réguliers, et à ses implications en termes de recrutement et de fidélisation pour l'entreprise. De plus, ces résultats dévoilent un intéressant panorama pour les travel managers, les directions des achats et des ressources humaines, voulant améliorer les conditions de travail et la vie personnelle de leurs employés, en s'orientant vers de meilleures solutions pour leurs programmes de voyages", commente Scott Gillespie, directeur associé chez tClara.

Pour la première fois, cette étude dévoile une analyse quantitative sur les retours d'expérience des voyageurs réguliers, leur vie "d'hommes de terrain", les politiques voyages d'affaires de leur entreprise et leur éventuel désir de mobilité professionnelle. Parmi les enseignements clés de cette étude:

1. Un risque d'attrition plus important parmi les Road Warriors

Selon l'étude, 15% des voyageurs interrogés subit un stress aigu lorsqu'ils sont en déplacements professionnels. Parmi eux, 50% souhaiterait voyager moins dans les deux années à venir et 66% rechercherait un emploi ne leur demandant pas de voyager autant.

80% d'entre eux s'orienterait même vers des entreprises proposant des politiques voyages plus favorables. Plus important encore, 80% des sondés affirme que la politique voyages d'une entreprise leur semble aussi importante que le salaire et les responsabilités d'un nouveau poste. Dès lors, si elles souhaitent retenir leurs talents, les entreprises ont tout intérêt à revoir leur politique voyages afin d'éviter le surmenage de leurs employés et leur départ.

Lire la suite en page 2 : 2. Des bénéfices majeurs liés à la réduction des tensions lors de déplacements professionnels et "De plus en plus, nos clients se focalisent sur l'expérience de voyage et sur la productivité"