Mon compte Devenir membre Newsletters

[ITW croisée] Valérie Sasset (BCD Travel France) et Jordy Staelen (FCM Travel Solutions): "Nous assistons à la reprise de pouvoir du voyageur d'affaires"

Publié le par

Valérie Sasset, directrice générale de BCD Travel France, et Jordy Staelen, directeur général et fondateur de FCM Travel Solutions, reviennent sur les évolutions qui affectent le voyage d'affaires et les conséquences sur le métier des agences de voyages professionnels.

[ITW croisée] Valérie Sasset (BCD Travel France) et Jordy Staelen (FCM Travel Solutions): 'Nous assistons à la reprise de pouvoir du voyageur d'affaires'

> Comment décririez-vous les mutations du voyage d'affaires et leurs effets sur les agences de?voyages?

Valérie Sasset: Notre rôle est d'étudier avec nos clients le bien-fondé d'intégrer -?ou non?- à leurs programmes voyages les nouveaux entrants qui bouleversent le voyage d'affaires. Il y a quatre ans, nous expliquions à nos acheteurs l'intérêt de se focaliser désormais sur le voyageur et sa démarche, au-delà des priorités et des choix que l'entreprise veut défendre. De nouveaux comportements émergeaient alors avec le succès extrêmement rapide des acteurs de l'économie collaborative. Ces derniers ont radicalement changé la donne, si bien que la description de politiques voyages avec l'espoir qu'elle soit suivie strictement n'était plus suffisante. Il?paraissait dès lors indispensable de s'atteler à influencer les voyageurs pour qu'ils suivent les prérequis et instructions. À la base des changements de fond que nous connaissons aujourd'hui au sein de notre organisation, il y a donc ce travail d'anticipation, d'information à l'égard des sociétés clientes, qui est essentiel pour négocier ce virage de la meilleure des manières.

Jordy Staelen: Nous assistons véritablement à une prise ou à la reprise de pouvoir du voyageur depuis quelques années et qui se poursuivra dans les prochaines années, après une période où ce sont plutôt les politiques d'achats qui fixaient les règles et donnaient le cap. La technologie mobile et le changement générationnel, avec la forte représentation de la génération Y qui s'apprête à devenir bientôt majoritaire dans les entreprises, sont à l'origine de ces mutations, avec une appétence particulière pour les nouveaux outils mais aussi une manière de travailler qui est différente. L'avènement de l'économie collaborative dans la sphère privée explique aussi cela. Aujourd'hui, nous remarquons dans les lignes de frais une utilisation plus fréquente des VTC que des taxis.

Au sein d'une TMC comme la nôtre, il est très important d'enrichir les solutions proposées avec ces offres. Ces nouveaux entrants du marché bouleversent l'ordre établi comme les low costs ont bouleversé le secteur aérien il y a dix ou quinze ans.

>> Lire la suite en page 2