Mon compte Devenir membre Newsletters

Hôtellerie d'affaires : le voyageur "comme à la maison"

Publié le par

Les groupes hôteliers multiplient les offres et les services pour en finir avec l'uniformisation de leurs établissements. Objectifs, bien sûr, le bien-être des voyageurs d'affaires et leur fidélisation.

Hôtellerie d'affaires : le voyageur 'comme à la maison'

© Abaca Corporate, Antoine Huot

"Nous remarquons une tendance, dans le moyen et le haut de gamme, vers des hôtels cosy, les "boutiques-hôtels", avec, par exemple, bibliothèque, parquet et cheminée dans le hall, afin d'offrir un décor comme chez soi et une sensation d'intimité", analyse Mark Watkins, président de Coach Omnium, cabinet d'études spécialisé dans l'hôtellerie et le tourisme.

En 2015, le bien-être semble s'ériger comme le principe prioritaire dans l'accueil et le séjour des voyageurs d'affaires. Ce que confirme Olivier Daurat, directeur commercial de Louvre Hotels Group, soit 1 200 établissements, dont les marques Première Classe, Campanile, Kyriad et Golden Tulip : "Afin de nous distinguer de la concurrence, lorsque le voyageur d'affaires se déplace, nous souhaitons qu'il se sente bien, ou comme le dit la formule "My home away from home", dans un endroit où il serait aussi à l'aise que dans sa maison. Ainsi, l'important est de créer des concepts qui soient de véritables lieux de vie et pas seulement des lieux d'étape."

À l'appui de la théorie, le groupe hôtelier mise sur un concept de restauration et de design, dont l'illustration la plus manifeste n'est autre que la création du Comptoir, au sein des établissements Campanile. Objectif de l'innovation : se restaurer, mais aussi se détendre, autour d'un bar-comptoir en zinc "dans un lieu qui évoque le monde du travail et le loisir", précise Olivier Daurat. Ce concept d'accueil, déclinant espaces de restauration, épicerie, lounge - écran TV géant, bibliothèque, jeux vidéo et de société -, et de travail - ordinateur, imprimante - a été déployé en septembre 2014 dans les hôtels Campanile de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines) et de Nancy. Sept autres établissements devraient le proposer à Paris et à Lyon, dans les mois à venir.

"Recréer un chez soi à l'hôtel"

Bougies, plantes, miroirs, matériaux modernes et couleurs chaudes : les éléments de décoration ont la part belle. À l'instar du géant Best Western qui se veut un "hôtel au singulier", rappelle Olivier Lautissier, directeur commercial de Best Western France. "Chacun de nos hôtels a sa singularité : la décoration et l'esthétique diffèrent en fonction des villes. Nous avons lancé un plan de décoration massif pour relooker tous les hôtels du groupe, en préservant leur singularité tout en ajoutant une touche de modernité, précise-t-il. 90 % ont déjà été rénovés dans cette optique de bien-être des clients." "L'hôtellerie travaille sur l'expérience, approuve Emmanuel Ebray, directeur de la centrale de réservation et de conseils personnalisés HRS France. Dans une logique de personnalisation et de bien-être, l'accent est mis sur la qualité du couchage, mais aussi sur la possibilité de moduler l'environnement de la chambre, grâce aux éclairages à LED ou à la température."

Best Western


Autre exemple, le groupe Accor - et ses douze marques : Sofitel, Pullman, MGallery, Novotel, Suite Novotel, Mercure, Adagio, Adagio Access, Ibis, Ibis styles, Ibis budget et Hotel F1 - qui, au moment de créer l'enseigne Suite Novotel, en 2010, a pleinement joué sur le créneau "recréer un chez soi à l'hôtel, tout en profitant de services en toute liberté et en toute autonomie", dévoile le livret de l'innovation et des tendances en hôtellerie de Coach Omnium, achevé en novembre 2014. Au service de cette ambition, "un jeu de rideaux séparant l'espace travail / détente de l'espace sommeil et la modularité du mobilier, permettent de transformer la suite en bureau ou en pièce de réception". Sans oublier, une "suite box" afin d'offrir un accès à Internet, aux films à la demande et aux communications téléphoniques à l'international. La chambre Novotel est, quant à elle, disponible en trois couleurs - bleu, rouge et jaune - et des oeuvres photographiques sont exposées.