Mon compte Devenir membre Newsletters

Perturbations dans les transports du 31 mai au 14 juin

Publié le par

De la RATP au trafic aérien, tous les transports vont être touchés entre cette fin mai et le 14 juin.... d'importantes perturbations sont prévues: les voyageurs d'affaires vont devoir s'armer de courage.

Perturbations dans les transports du 31 mai au 14 juin

D'importantes perturbations dans les transports publics dans la région parisienne sont à prévoir à partir de jeudi 2 juin en raison d'une grève reconductible des employés de la RATP. Ce mouvement social pénalisera grandement les déplacements dans la capitale ; la circulation des métros et des bus sera affectée, ainsi que des RER (notamment la ligne B reliant le centre de Paris à l'aéroport international Roissy-Charles de Gaulle).

Plus d'informations sur le trafic à la RATP: cliquer ici

Des embouteillages dans les rues de Paris et une disponibilité réduite des taxis sont à prévoir. Par ailleurs, les syndicats appellent à un autre mouvement de grève reconductible le vendredi 10 juin au sein de la RATP, date du début de l'Euro 2016.

Perturbations dans le trafic aérien les 1er, 3-5 et 14 juin

Ces mouvements sociaux coïncideront aussi avec les grèves des trains et les grèves aériennes prévues respectivement le mardi 31 mai, les 1er, 3, 5 juin et 14 juin. La combinaison des grèves engendrera mécaniquement d'importantes perturbations (retards et annulations).

Plusieurs syndicats d'employés du secteur de l'aviation civile - notamment les contrôleurs aériens, l'administration, les ingénieurs, les techniciens, etc. -appellent à une grève de 72 heures à partir de 6h du matin (heure locale) entre le vendredi 3 juin et le lundi 6 juin. Ce mouvement s'inscrit dans la mobilisation interprofessionnelle contre la réforme de la loi du travail. La grève, qui s'étendra sur tout le weekend, pourrait impacter les vols domestiques et internationaux (retards et annulations). Pour l'heure, le détail et l'étendue des perturbations n'a pas été communiquée.

Eurocontrol a mis en garde contre la pénurie d'essence qui pourrait affecter le trafic aérien, en particulier les vols reliant Paris, Marseille et Nice.

En outre, les voyageurs au départ et à destination de l'aéroport international de Rennes-Saint-Jacques (RNS) pourraient faire face à des retards mercredi 1er juin, les pompiers de l'aéroport se joignant à un mouvement social ; or, la présence des pompiers étant obligatoire lors des décollages et des atterrissages, leur absence impactera mécaniquement le trafic aérien à RNS.

Enfin, une autre grève des contrôleurs aériens est prévue le 14 juin au niveau national.