Mon compte Devenir membre Newsletters

Comment optimiser ses coûts hôteliers?

Publié le par

Deuxième poste de dépense du budget travel des entreprises, les coûts hôteliers restent bien difficiles à maîtriser et surtout à rationaliser. Voici quelques pistes pour y parvenir.

Comment optimiser ses coûts hôteliers?

Représentant plus de 30% de la dépense travel, les coûts hôteliers sont potentiellement source d'optimisation. Mais la configuration particulièrement atomisée du secteur crée une importante disparité dans les sources d'approvisionnement des chambres. Difficile dans ces conditions de faire correctement remonter la data, d'établir des reportings précis afin d'évaluer les comportements pour trouver des sources d'amélioration.

"Si 79% des entreprises ont mis en place une politique voyage, le taux de compliance sur l'hôtellerie dépasse rarement 10 à 15%", souligne Stéphane de Laforcade, président fondateur de HCorpo. L'atomisation de l'offre en est la cause principale. En effet il existe encore un grand nombre d'hôtels indépendants qui ne sont pas disponibles sur les canaux traditionnels des agences de voyage. Beaucoup de collaborateurs se fournissent seuls impliquant potentiellement des problématiques de paiement et en tous cas une perte de visibilité sur la dépense. Faire augmenter le taux d'adhésion au process de réservation grâce à une plateforme ou un outil fiable et agile est donc la première des mesure à adopter. Cela permettra d'agir sur le TCO (le coût total). "Car il est important de distinguer prix et coût, insiste Stéphane de Laforcade. Le prix moyen d'une réservation en France est de 180 euros (pour 1,3 nuits) mais l'entreprise va payer bien plus. En effet, à ce prix il faut ajouter le coût de la recherche (environ 63 €), le coût de traitement de la note de frais (53 €), les extras cachés (7 €), le coût de traitement de la facture (17 €) soit au total 140 € de frais associés et donc un TCO à 320 €".

Lire la suite en page 2 : Les pièges à éviter