Mon compte Devenir membre Newsletters

Travel : Intégrer les acteurs de la nouvelle économie

Publié le par
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?

Open Booking, montée en puissance des acteurs de l'économie collaborative... AirPlus est en première ligne pour aider ses clients à intégrer l'OB dans leur politique de mobilité comme l'explique Julie Troussicot, directrice générale d'AirPlus France.

Travel : Intégrer les acteurs de la nouvelle économie

Quel regard portez-vous sur l'Open Booking et les nouveaux comportements des voyageurs d'affaires ?

Lorsque la pratique de l'Open Booking est apparue il y a quatre ans, cela a beaucoup inquiété les fournisseurs, mais aussi les acheteurs et les travel managers. Ces derniers y voyaient un risque de non maîtrise de leur budget, du fait de la non centralisation des paiements, et donc une menace pour leur politique voyages. Il y avait aussi des enjeux en termes de sécurité, la responsabilité des travel managers étant de savoir en permanence où se trouvent leurs collaborateurs, à quel moment, et s'ils sont couverts par une assurance... Quatre ans plus tard, l'Open Booking est devenue une réalité intégrée par l'ensemble des acteurs. On peut même considérer que cette nouvelle pratique a généré une dynamique sur le marché. Comme toute nouvelle tendance disruptive, elle a obligé les acteurs traditionnels à se remettre en cause et à faire évoluer leur offre. En développant par exemple des solutions pour mobile, et en mettant l'expérience client au coeur de leurs préoccupations.

Pensez-vous que les acteurs de l'économie du partage comme Airbnb ou Uber vont à leur tour profondément modifier la donne sur le marché du voyage d'affaires ?

Tout à fait, et c'est même déjà le cas. On peut aujourd'hui lire dans la presse que les volumes réalisés par des acteurs tels qu'Airbnb ou Uber dans les déplacements professionnels sont toujours plus importants. Ceci étant dit, les acteurs de cette économie collaborative ne remplaceront pas ceux qui sont déjà en place. Ils vont, là encore, les inciter à être à l'écoute des besoins de leurs clients pour leur proposer une expérience utilisateur toujours plus aboutie. C'est ce qui est en train de se produire dans l'univers des taxis où un acteur " traditionnel " propose un service client qui se différencie de celui des VTC. Vous pouvez en effet réserver un de ses taxis sur votre mobile, mais aussi en prendre un dans la rue, sans le commander, et déclencher l'application pour ne pas avoir à payer le chauffeur...

Quelle stratégie déploie AirPlus pour encadrer ces nouveaux usages dans les politiques voyages ?

Notre première priorité, c'est d'étendre l'acceptation du compte logé AirPlus et de notre carte de paiement virtuel "AirPlus A.I.D.A. Virtual Cards" à l'ensemble des nouveaux acteurs de l'économie collaborative. Nous venons de signer un nouvel accord en ce sens avec Airbnb pour que les voyageurs d'affaires puissent payer leurs nuitées via notre solution de paiement centralisé. Cette acceptation sera finalisée au premier semestre 2017. Notre stratégie intègre également un volet assurance qui couvre aussi tous les achats de l'économie collaborative. Notre seconde priorité, c'est de nous assurer qu'une fois le paiement accepté, celui-ci pourra être intégré sur le plan comptable dans le SI de nos clients, et traité dans AirPlus Information Manager, notre outil de reporting qui consolide toutes les dépenses effectuées via nos solutions de paiement. Et les enjeux sont de taille puisqu'en centralisant leurs dépenses, les entreprises peuvent économiser jusqu'à 30 % sur leur budget voyages.

Quels seront les prochains axes de développement pour AirPlus ?

Notre service de R&D basé au siège à Francfort, en Allemagne, réfléchit constamment à l'élargissement de notre offre sur les dépenses liées à la mobilité comme le parking, le péage ou l'essence... Notre position, à l'extrémité de la chaine voyages, nous incite à être proactifs par rapport aux nouvelles tendances du marché. Notre stratégie est de rester en veille permanente afin de développer de nouvelles offres liées plus largement à la mobilité. Mais nous sommes aussi réactifs quand nos clients nous poussent, eux aussi, à innover en nous challengeant sur des projets qui font évoluer nos solutions. C'est une dynamique à double sens !