Mon compte Devenir membre Newsletters

Énergie : le grand défi de l'optimisation !

Publié le par

Audit énergétique, déréglementation des tarifs de l'électricité, la fin de l'année 2015 est riche en actualités en lien avec un poste d'achats encore trop souvent synonyme de gâchis. Leviers à actionner, pièges à éviter... 4 astuces pour mieux faire !

Énergie : le grand défi de l'optimisation !

La double échéance fixée aux entreprises en lien avec leur consommation énergétique est l'occasion d'optimiser ce qui reste un poste d'achats synonyme de gâchis - des ressources planétaires faut-il le rappeler, mais aussi d'argent. "Big-bang de l'énergie : serez-vous prêt ? Saurez-vous en profiter ?" Le titre de la conférence organisée le 28 mai dernier par l'Arseg est de nature à souligner ce deuxième point. A près de 6 mois de la fin des délais impartis, force est pourtant de constater que les entreprises sont à la traîne.

Selon les chiffres d'une étude Crystal Décisions les ¾ d'entre elles ne savent précisément ni en quoi consiste le "cost-breakdown" de l'électricité ni quelles actions mener pour alléger la facture associée. Invités à partager leur expertise, Nathalie Albrieux (Smart Impulse), Benjamin Bruet (Schneider Electric), Karine Le Bourg (Cofely Services), Loïs Moulas (Observatoire de l'immobilier durable) mais, aussi, côté "utilisateurs", Nicolas Cugier (Thalès), ont fait le tour d'horizon des bons réflexes à adopter pour répondre avant qu'il ne soit trop tard au grand enjeu de profitabilité de l'énergie.

Petit condensé en 4 points:

1 - Connaître - et maîtriser - le cost break-down

"Chacune des briques qui décomposent le prix de l'électricité peut être optimisée", indique Benjamin Bruet, responsable commercial de la division immobilière de Schneider Electric. D'où l'importance de ne négliger aucun détail. Logiquement, l'électron, composante principale du prix, monopolise le gros de l'attention en entreprise en mettant les services achats face à un nouveau dilemme : Faut-il l'acheter au prix de l'Arenh ? "Cliquer" au plus bas de son cours sur le marché ? Ou, comme il est également possible, opter pour une solution mixte en achetant une partie de sa consommation au prix de l'Arenh et une autre sur le marché ?

La problématique est à étudier scrupuleusement tant elle impacte l'entreprise sur un plan organisationnel. Mais attention à ne pas en faire l'arbre qui cache la forêt des opportunités. Même si elle représente une part moindre du coût global de l'électricité, la part du fournisseur s'impose comme la composante à négocier. Les taxes, qui pèsent chaque année plus lourd dans la facture de l'électricité, peuvent enfin faire l'objet d'une exemption.

Lire la suite en page 2 : "Trouver la stratégie adaptée à sa typologie de site", "Faire attention aux clauses contractuelles" et "Actionner tous les leviers d'optimisation"